quatre qualifiés aux France cadets-juniors ! 124

Après la fin du délai un peu stressant pour les athlètes qui sont "limite", voici la liste des heureuses et heureux élues pour les France jeunes de Châteauroux les 14-15-16 juillet prochains :.

-- Cerise COUTARD est retenue en hauteur cadettes (22ème ex-aequo) ; au 400 m haies (47ème sur la liste) elle a cependant montré ses capacités et ouvert des portes (à défaut de baisser les haies !) pour l'année future.

-- Cléa FENOUILLERE participera au 5000 m marche cadettes, avec une 8ème place qui lui donne théoriquement le meilleur rang de nos jeunes; la lutte va être chaude: hormis la meilleure performeuse de la saison, les quinze suivantes ont toutes validé leur participation !

-- Jocelyn VERON a gagné le gros lot au poids cadets ! 29ème au poids il se qualifie après seulement quelques mois de pratique en club, ce qui démontre tout son potentiel). 40ème au disque il aura aussi une carte à jouer sur cet engin dans l'avenir en cadets

-- Hugo CHAUVIERE est en 14ème place au 1500 m juniors; s'il est resté à distance pour le moment de son record personnel de l'an dernier, tout le monde connaît ses grosses capacités et aussi sa motivation ! On l'imagine déjà quelques lignes plus haut dans le classement, et c'est tout ce qu'on lui souhaite après une saison pas toujours facile. Assurément l'athlète à suivre (au sens figuré, sinon il vous faudra un vélo !).

-- pas de chance pour Manolo BLIN et Tom LEGRAVEREND, en théorie respectivement 21ème et 29ème au javelot juniors. L'un et l'autre ne sont pas disponibles. On se rappelle la mésaventure d'une athlète l'an dernier, qui avait prévu des vacances car elle n'avait pas envisagé d'être qualifiée ! Mais quand il s'agit d'une obligation liée à un travail, c'est encore plus rageant de devoir opérer des choix cornéliens: une dure école que celle des contraintes de la vie d'adulte. On peut espérer les retrouver dès la saison prochaine, tout comme Eytan GIRARD qui, probablement le premier surpris d'être sur la liste du marteau cadets, ne pouvait encore espérer grand-chose.

Les préparatifs sont déjà en cours pour retourner à Châteauroux, ville qui a déjà abrité des France jeunes où le MACS avait par deux fois emmené une délégation. L'expérience des cadres ne sera pas de trop pour cette compétition difficile à maîtriser que sont les championnats de France, qui de toute façon récompense la valeur et le travail de toute une année.

 

 

Partenaires