Evènement

 Mai
Juin
Jui 
L M M J V S D
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

Les dernières infos

Hugo brille à Miramas

première compétition nationale, première réussite pour Hugo CHAUVIERE ! Dans un contexte difficile dû à l'épidémie et aussi au mode d'organisation retenu, il confirme toutes les bonnes dispositions montrées depuis plus d'un an, et aussi l'impression produite à l'entraînement ces derniers temps.

Les trois courses étaient construites sur les niveaux supposés des athlètes, tous "listés"; pas toujours facile lorsqu'on n'a pas couru cet hiver, voire lorsqu'on n'a pas couru depuis un an ou plus, ou même jamais sur 3000 m ! De ce fait, Hugo s'est retrouvé avec des adversaires de cadets à seniors, et en plus le quatrième cadet (a priori le meilleur) était dans une autre course ! Pas commode et plutôt curieux si un titre par catégories est en jeu... Une mésaventure qui était déjà arrivée à notre jeune demi-fondeur en minimes, lorsque sans temps d'engagement sur 1000 m il s'était retrouvé deuxième régional en gagnant largement la finale 2 et sans s'être frotté aux meilleurs. On ne saura jamais ce qui se serait passé contre Sven DURAND, lequel termine dernier et esseulé de sa course en 8'39''85 ("il a dû batailler seul face au chrono dans les derniers tours" dixit le site fédéral !), mais premier cadet de la compétition.

Car dans sa finale Hugo s'est très bien débrouillé, finissant nettement devant ses deux camarades du même âge: en 8'42''27 il devance une fois encore Jules PEZIER et le quatrième cadet présent. Sixième d'une course partie sur les chapeaux de roues, il a la sagesse de rester relativement en retrait (l'utilité de posséder la science du train) et d'éviter une allure trop "hachée". Mais il ne faut pas être distancé, et c'est ce qui provoque de multiples à-coups, notamment après les 2000 m où il a fallu puiser dans ses réserves... Une fin de course "au courage", et certainement une excellente expérience pour Hugo, dont le temps équivaut somme toute à son record en plein air (8'39''45) vu les conditions très différentes de la salle; de même, participer à une épreuve de haut niveau est irremplaçable et constitue un acquis précieux pour la suite d'une carrière que l'on peut envisager avec optimisme. Espérons que Hugo pourra défendre ses chances et montrer tout son potentiel lorsque les conditions habituelles seront rétablies, peut-être dès cet été.

Petit bonus: Hugo s'empare du record de la Manche cadets-juniors en salle du 3000 m ! Celui des cadets datait de 1976, et il est battu de plus d'une minute ! Le record de ligue reste à Romain DESMOUSSEAUX (8'36''58  le 21-12-2018, également record pour le plein air), qui n'était plus cadet un 21 décembre et qui avant le 1er novembre 2018 n'avait pas fait mieux que 8'46''... Comme quoi ce n'est que partie remise pour de nouveaux lauriers: Hugo va pouvoir "lever le pied" quelque temps pour un repos bien gagné (mais le connaissant, ce sera relatif !). Il y aura sans doute de nombreux France et bien des satisfactions à venir.

Hugo en pleine action, sous les yeux de Fabrice BARBEY (spectateur au fond), à côté de... Albane PARISOT !

CARPENTIER(junior) mène devant Hugo, puis suivent RAOULD (junior), Jules PEZIER (cadet), Aurélien RADJA (cadet) et VEYRE (espoir). Guillaume RUEL (senior) est déjà devant et battra son record en 8'35''89. Photo originale Alanis DUC.

Podium cadets. Photo Fabrice BARBEY

Les trois athlètes portent un masque; ils avaient tous subi un test pour venir participer, et ils ont couru pendant au moins huit minutes sans masque et en ventilant vingt fois plus que la normale... Comme quoi toutes les précautions possibles étaient prises!

 

Voir la suite


Partenaires