Interligues minimes: deux du BAC qui ont compté 155

les deux équipes de Normandie ont fini deuxièmes de cet interligues minimes en salle à Rennes ce dimanche 19 mars, et nos deux jeunes du BAC y ont contribué avec honneur et réussite.

Pierre BRIARD, dont les prestations à l'entraînement laissaient espérer de très bonnes choses ces temps-ci, franchit 3 m 60 à la perche et se classe troisième du concours. Il améliore ainsi son record personnel du 4 février dernier de 12 cm, et manque de peu le record du club (3 m 62) que détient son entraîneur Baptiste GUERAND ! Cela représente 39 points à la table minimes, mazette ! Chez les jeunes seul le triathlon permet de marquer des points clubs, et donc on ne reconnaît pas la valeur de l'athlète dans sa spécialité de prédilection (voir aussi l'exemple de Martin FENOUILLERE à la marche); il faudra donc attendre le prochain triathlon pour voir Pierre dépasser probablement 80 points et le niveau R3. Peut-être sera-ce aussi l'occasion de voir succomber le record du club de la perche, et à une hauteur de barre qui pourra surprendre: notre voltigeur a du potentiel... Etant minime il ne sera pas aux interclubs seniors où il aurait sans doute eu sa place, vu l'escalade ! En tout cas un concours maîtrisé et assuré au bénéfice de l'équipe (éventuellement à méditer...): 3 m puis 3 m 20 au premier essai, 3 m 40 au deuxième, impasse à 3 m 50 s'il vous plaît et 3 m 60 au premier; les 3 m 70 sont sans doute pour bientôt, et si le titre régional sera dur à obtenir (Gabriel LABRAZI est à 4 m 20...), un podium est un objectif raisonnable.

Faustine OLLIVIER tient également son rang, et prend la deuxième place du concours de poids avec 11 m 56 et une série fort honnête. La victoire était pour le moment inaccessible, vu que son adversaire Melissa KUBACKI (de la ligue du Centre) a placé trois essais au-delà des 12 m et un meilleur à 13 m 22 ! Après une forte progression cet hiver, Faustine ne peut sans doute pas envisager de parvenir dans l'immédiat à ce niveau, mais elle a gagné en constance et en assurance, comme aux lancers longs. Elle peut elle aussi viser les premiers rôles aux régionaux, et au poids la voilà d'ores et déjà favorite. Si rien n'est jamais gagné d'avance, on peut espérer qu'elle sera récompensée par tout le travail hivernal accompli aux côtés de Christian LEFRANCOIS. Ajoutons que, honneur toujours marquant, Faustine avait été élue capitaine de son équipe; peu de nos jeunes ont obtenu cette distinction par le passé. On retrouvera encore une fois notre lanceuse patentée aux intercomités le 25 mars prochain pour une ultime compétition en salle avant le printemps.

Qui est le plus costaud ? Pour le sourire égalité ! Droits photo Baptiste GUERAND

 

 

Partenaires