Cross départemental: deux titres attendus 15

et cinq podiums en tout pour ces championnats départementaux de cross ce 22 janvier à Valognes.

Le plus prévisible était sans doute celui de Hugo CHAUVIERE en juniors hommes, qui n'a pas eu besoin de puiser dans ses réserves pour l'emporter, mais termine quand même avec cinquante secondes d'avance sur le deuxième... Une petite accélération a suffi.  Il y aura sans doute plus d'opposition aux régionaux, mais la campagne de cross 2023 débute sans encombre pour notre crossman volant ! Egalement espéré, mais plus soumis aux aléas de la compétition, le triomphe de notre équipe minimes garçons grâce à son homogénéité. Quatre et même six garçons dans le vent (mauvaise astuce: le temps était beau ce dimanche), dont tout le monde peut apprécier le travail et l'esprit de groupe à l'entraînement. Et ils en sont récompensés: Pacôme GONFROY 4ème, Stanislas BAIX 5ème, Maël LARSONNEUR 6ème, Ilayann BOUTTIER-BORDERON 8ème, un bel ensemble ! Ils finissent à peu de distance les uns des autres, et si le premier était nettement devant, le podium individuel n'était pas hors de vue... Leurs camarades Maxens DEGANNE (15ème) et Noé CARBONEL (18ème) terminent un peu plus loin, mais seront aussi du voyage aux régionaux du 5 février au Hars-du-Pin dans l'Orne . Cela nous donne également plusieurs candidats à l'équipe de la Manche minimes qui se rendra aux interrégionaux à Brest le 19 février, mille tonnerres !

Ce devrait être aussi le cas pour Lou PACCHIANI, qui décroche le bronze individuel en minimes filles, et a tenu le rang qu'on pouvait envisager. Moins de concurrentes qu'en UNSS, mais à un autre niveau de pratique et de préparation... Avec l'expérience et le travail à l'entraînement, elle a toutes les capacités pour être sélectionnée. Autre médaille, en argent celle-là, pour Tom LECANU en espoirs, qui termine 27ème au scratch élite et reçoit lui aussi les dividendes de son travail; un championnat gagné par un membre de la famille du président du club, en l'occurrence Julien MARIE, mais pas encore licencié au BAC ! Moins anticipée mais espérée, le dernier podium est bien sympathique: l'équipe des benjamins monte sur la deuxième marche de la "boîte". Joachim BAIX très régulier et en verve à l'entraînement est 7ème, Théophann LE DOUCHE le "petit" nouveau mais qui a du cran 12ème, Martin FENOUILLERE 15ème fait parler son expérience et un autre nouvel arrivant Anton LEONARDI est  16ème. Derrière deux Tourlavillais très forts et l'AST logiquement devant, ils battent de quatre points l'AST 2: tout le monde est important pour le classement par équipes et jusqu'au bout ! On les retrouvera aux régionaux, où l'opposition risque d'être très forte et il faudra être hardis. Mais ils ont de l'avenir !

Personne ne démérite par ailleurs. En cadets, deux presque néophytes prennent des places d'honneur: Antoine LETOUZE est 7ème, juste devant Camille AIMARD 8ème. De même en cadettes Ninon JEANNE affûtée finit 9ème, Cléa FENOUILLERE dont on sait la forme actuelle est 14ème et Lou BOISLORET un  peu plus loin 26ème. Dommage pour Maelys GODEFROY qui doit abandonner; elle sera sans doute repêchée pour les régionaux, ce qui constituera une équipe comme elles le méritent; mais sera-t-elle remise ? Les vicissitudes de la course... Quant à notre aîné Yann HERVEIC, une place honorable de 5ème en Masters 4 et le 55ème rang au scratch, pas mal pour un "gars de 68" : les masters ne traînent pas dans les labours et il faut suivre...

Mentionnons aussi les plus jeunes, dans une épreuve hors championnat (puisque trop jeunes !): en poussins Léon DURAND se classe 20ème, tandis que chez les poussines Neve CARBONEL est 12ème, Eva AZE 13ème et Juna LESAUVAGE 14ème. C'est l'avenir ! En plus le simple fait de participer leur permet de marquer des points au classement des clubs.

Au bout du compte nous n'avons que 23 athlètes dans les classements, sur pratiquement dix fois plus de personnes licenciées. Mais il n'y a que 123 licences compétitions dont une bonne part pour la marche nordique: on peut donc plutôt comparer les 22 (si on retire Yann le master) aux 117 adhérents compétitions des benjamins aux espoirs inclus et poussins, ou même les 18 (sans les quatre poussin(e)s) aux 87 licenciés compétitions entre 12 et 23 ans: un peu plus de vingt pour cent. Même remarque en comparant nos benjamins-minimes dans la liste à Valognes (11) par rapport aux 41 licenciés... Comme quoi ce n'est pas facile de mobiliser nos jeunes, et le bon classement de nos benjamins et minimes présents n'en est que plus motivant pour les athlètes comme pour les cadres. Des critiques bien inspirées feront aussi remarquer qu'en juniors-espoirs on n'est plus forcément "branchés cross": on retrouvera ces athlètes-là en salle ou plus tard sur la piste, avec certains amateurs des labours... Mais l'hiver n'est pas fini et la saison de cross commence !

 

 

Partenaires