Le challenge des Ligues à la marche: dimanche aussi ! 26

ce dimanche 2 octobre, le MACS est sur deux fronts ! En effet, outre les interclubs jeunes (voir un autre article), des jeunes du BAC participeront au challenge national des Ligues à la marche. Un rendez-vous annuel bien connu des athlètes, accessible seulement sur sélection régionale, et dont le niveau de performance sur des épreuves de durée équivaut à un championnat de France, même si la densité y est parfois un peu moindre (dame, en septembre...). C'est à Saran, près d'Orléans, là même où iront peut-être les jeunes des interclubs !

Justement, on peut déplorer que cette compétition de haut niveau ait lieu le même week-end que les sélections aux interclubs CA-JU-ES, car cela oblige les athlètes à un choix cornélien. La marche est au programme des interclubs, mais il y a mieux pour encourager nos meilleurs jeunes que ce télescopage... Finalement, c'est donc notre brelan d'as de la famille FENOUILLERE qui va représenter la Normandie et le BA Coutances à Saran.

Thaïs concourra en espoirs sur l'heure, soit environ dix kilomètres parcourus. L'an dernier, elle avait terminé quinzième de cette épreuve avec 9570m (niveau R1), mais en connaissant un gros passage à vide alors qu'elle était partie sur des bases élevées. La faute à des pépins physiques récurrents, qui peuvent frapper sans crier gare. C'est donc avide de revanche qu'elle va participer, et son récent record égalé sur 5000 m l'encourage dans cette voie. Nul doute qu'avec toute son énergie elle peut approcher les dix mille ! Rappelons qu'elle est actuellement classée IR2 sur le 5000 m, et justement à l'heure cela équivaut à 10 000 m! Sans parler de son niveau N4 sur le 3000 m, mais la barre ici est un peu haute (10 700 m).

La cadette Cléa défendra ses chances sur les trente minutes, et elle a des arguments ! Un fort probant essai à Mortagne pour son premier 5000 m l'a amenée à 28'31''69, une performance IR3. Logiquement le même niveau est accessible sur la demi-heure, où le seuil est à 5150 m. De plus, son record sur 5000 l'aurait placée vingtième au bilan national la saison dernière, et n'oublions pas que Cléa est déjà expérimentée: en témoigne sa victoire aux critériums nationaux minimes le 29 mai dernier ! Pour ses débuts en cadettes, une place de finaliste est d'ores et déjà envisageable si elle est au mieux de sa forme.

Le benjamin du trio, c'est Martin... qui est benjamin, et qui a accompli de gros progrès l'an dernier. Il avait débuté sa saison en 14'16'' au 2000 m et il l'a achevée en 12'27'' ! A Mortagne le 17 septembre il a une nouvelle fois amélioré le record du club en 12'21''36, et on peut supposer qu'à Saran il va bénéficier de l'émulation permise par la riche opposition. Pas de doute, ce jeune homme discret mais déjà expérimenté va vouloir marcher sur les traces de ses deux soeurs !

Tout cela sera suivi de près par la secrétaire du club Céline, qui n'est autre que leur mère attentive et supportrice. Mais d'autres seront intéressés: si le plus jeune l'est encore trop, Thaïs et depuis peu Cléa ont l'âge requis pour les interclubs CA-JU-ES, et ce n'est pas exclu qu'elles puissent être intégrées dans une équipe féminine qui se qualifierait. Restera à éviter la répétition des efforts et à évaluer l'apport en points des diverses performances de nos filles: une tâche de plus pour les entraîneurs !

Partenaires