Enduro des sables 2022 25

redémarrage pour cette course devenue renommée après plus de quarante années d'existence, interrompue pendant deux ans à cause de l'épidémie de COVID-19. Si la fréquentation n'a pas encore retrouvé l'importance de 2019, cette édition a vu des Coutançais se frotter à l'exercice, qu'on sait particulier et exigeant. Dans la course de 14 km (aller-retour centre de Coutainville-Pointe d'Agon), des noms connus des lecteurs habitués, et aussi une belle performance pour nos couleurs: Thaïs FENOUILLERE se classe 171ème du "scratch" (399 classés) en 1h14'21'' et obtient la coupe en juniors femmes ! On remarque aussi à la 88ème place un Nicolas GAUNELLE qui a peut-être un lien avec certain entraîneur du club...

La course du 7 km mobilise nombre d'athlètes pas forcément rebutés par les longues distances, mais qui ont peut-être voulu renouer avec les sensations de la piste (la saison redémarre dans cinq jours). Les jeunes Coutançais se sont révélés performants ! Hugo CHAUVIERE gagne le scratch (et en juniors par la même occasion), et en 23'25'' soit en 3'20'' de moyenne au kilomètre; ça n'a pas traîné... Il laisse ainsi Pierre LENOIR à plus d'une minute derrière lui. Tom LECANU est septième en 26'23'', confirmant son potentiel, tandis que suivent David CHAUVIERE (15ème en 28'00'') et Martin BEAUFILS (16ème en 28'07''), ce dernier découvrant ce genre d'exercice et s'en tirant plutôt bien. Autre point positif, la première place de Maëlys GODEFROY en cadettes (49ème du scratch en 32'44''), qui semble déjà affûtée pour la saison d'automne; à noter qu'elle devance de peu une dénommée Albane PARISOT dont le club de Nogent-sur-Marne ne trompe pas: c'est bien elle qui a été une brillante triple sauteuse pour le club il y a quelques années ! On peut supposer que l'an prochain, sauf épidémie d'on ne sait quoi, l'enduro sera une occasion propice pour que se retrouvent sur l'estran les jeunes du BAC et les athlètes qui les auront précédés dans les rangs du club, dans une confrontation engagée mais dans la bonne humeur ! D'ici là place à la nouvelle saison, avec ses courses sur route mais aussi ses compétitions sur piste: encore des occasions de briller.

 

 

 

 

 

Partenaires