Régionaux minimes 23

avec quatre de nos jeunes, qui étaient partis à Evreux (encore plus de 400 km aller et retour pour des régionaux...) après avoir été sélectionnés soit pour leur total au triathlon, soit pour leur place dans le bilan par épreuves.

Noé CARBONEL améliore son record au 80 m avec un peu d'aide du vent (+3.1 m/s) en 10''60, ce qui vaut 20 points à la table et le classe 32ème. Au javelot petite déception, car il ne parvient pas à retrouver ses jets des deux derniers concours et en reste à 29 m 60 (25 points); il termine 11ème, sachant que 33 m lui aurait donné un rang de finaliste (7ème). Enfin au triple saut il finit 14ème avec 10 m 05 (20 points); il réalise un total de 65 points, somme toute honorable par rapport à ses 68 points records compte tenu du petit recul au lancer.

Line AGNES s'essaye au 120 m cette saison et elle établit un record intéressant en 17''47 (24 points, avec l'aide d'un vent à + 2.4 m/s); elle se classe 35ème au temps. En hauteur le podium était très haut à 1 m 56, mais elle prend une quatrième place ex aequo encourageante, en égalant son record personnel de 2023 (et 32 points au compteur), ainsi que le cinquième rang au javelot (24 m 83 et 30 points). Le podium se situant à 28 m 52, elle devait battre son record d'octobre dernier pour y accéder. Néanmoins un total de 86 points au triathlon va lui assurer une montée à l'échelon R3 aux points club.

Maxens DEGANNE prend la dixième place du 1000 m en 2'50''83, un temps pourtant honnête et crédité de 36 points à la table; le 1000 m est une course très prisée et très disputée en général... Même au niveau de son récent record personnel (2'48''32 le 9 juin) il ne pouvait guère espérer mieux. Néanmoins ses dernières performances sont le signe évident de grands progrès cette saison, et d'un potentiel notable.

Maël LARSONNEUR sur le 2000 m ne partait pas favori, vu un bilan où trois athlètes étaient passés sous les six minutes alors que lui n'avait réalisé "que" 6'09''78 aux départementaux. En point de mire Maël pouvait aussi avoir son "meilleur rival" Arthur FAUDET, déjà bien présent en cross cet hiver. Et c'est ce qui s'est passé ! Avec une petite pointe de regret peut-être, car Maël termine quatrième, mais de haute lutte puisque si le premier était hors d'atteinte, ils se disputent à trois les deux accessits, et au centième de seconde: FROIDEFONT et FAUDET se départagent au millième (5'58''26) tandis que Maël est à quelques centimètres en 5'58''86 ! Mission accomplie pourtant: notre jeune demi-fondeur a amélioré son record personnel de plus de dix secondes, et tenu la dragée haute aux meilleurs Normands. Comme pour le cross, un petit manque de réussite ou de malchance, mais une volonté inébranlable et une préparation "au cordeau" pleine de rigueur et de travail. On attend avec impatience le passage prochain de Maël en cadets, qui est assurément un jeune à suivre !

 

 

 

Partenaires