A la chasse à la perf: meetings alentour 23

et les sélections aux futurs championnats qui se jouent ces temps-ci, avec la recherche de performances qui conforteraient la place des athlètes dans les bilans nationaux ou régionaux.

C'était l'objectif qui avait poussé Maxime FRERET à se rendre à Caen pour la compétition de ce samedi 15 juin. Problème : la météo favorable n'était pas au rendez-vous, et le temps frais, venteux et pluvieux par intermittence n'a pas aidé... Résultat: Maxime gagne son concours de javelot en lançant à 59 m 64, et devance à l'occasion le Francilien Clément RIEUX, autre candidat aux France élite. Cette petite satisfaction compense le "ranking" qui n'a pas avancé (on le suppose puisque c'est difficile de savoir, à moins de se lancer dans des calculs compliqués), mais Maxime est pour l'instant treizième au bilan français, et devancé par des athlètes dont l'objectif n'est pas forcément les France de javelot; on pense en particulier à Kevin MAYER... Donc une place "dans les douze" reste tout à fait jouable.

Autre déplacement pour des gens du BAC à Fougères, avec une compétition de type championnat offrant une belle opposition, et l'avantage non négligeable d'être plus près que Evreux, Val-de-Reuil voire Caen (sans parler de Lorient !). C'est ainsi que Cerise COUTARD confirme son récent record personnel au 400 m haies, avec un nouveau temps sous les 1'7'': 66''92. Ses 66''79 du 2 juin la situent au 48ème rang national juniors, ce qui la met aux portes d'une qualification pour les France jeunes d'Albi du 19 au 21 juillet prochains. En hauteur elle franchit 1 m 53 après deux étapes à 1 m 45 et 1 m 49; là encore c'est du "travail bien rôdé", mais comme elle a choisi de prioriser le "4H" cette saison ce sera difficile de poursuivre ce lièvre-là ! Autre poursuite opiniâtre, celle de Stanislas PREVOST au marteau: à la clé encore une victoire et un nouveau jet de bonne facture à 47 m 41. Cette accumulation de résultats (sept concours à plus de 45 m depuis janvier dernier) montre les effets d'un travail qui paiera aux régionaux.

Partenaires