Des championnats à suivre ce 14 avril 30

et tout d'abord les départementaux d'épreuves combinées, où nous avons malheureusement encore très peu d'athlètes en lice. Il n'y en aura même qu'un seul: Théophann LE DOUCHE en benjamins. Pas quantité mais qualité: au vu de ses résultats de cet hiver, Théophann a de bonnes chances de médaille, et ce sera intéressant de jauger son potentiel en ce début de saison en plein air. Pas facile de se préparer aussi quand on est sollicité également en scolaires, et il doit limiter les séances d'entraînement (et donc de travail technique) pour garder des forces ! A suivre dimanche à Caen Hélitas, où le tétrathlon commencera par la hauteur, puis suivra le 50 m haies, deux épreuves d'excellence pour notre jeune benjamin. Ensuite sur le disque et le 1000 m, il faudra limiter un éventuel recul, mais Théophann a déjà obtenu de bons résultats au disque l'n dernier, et en cross il n'est pas ridicule, alors...

Autre épreuve à considérer, les France de 10 km à Roanne (près de Saint-Etienne et Lyon) où nous aurons cinq athlètes ayant validé leur inscription. Des ambitions légitimes pour Hugo CHAUVIERE, qui en a fait un des objectifs de sa saison, et qui peut légitimement viser mieux que ses 31'11'' de Houilles (non validés pour des raisons administratives), lesquels le placent en théorie au 64ème rang en espoirs. Oui, les bilans sont "costauds" dès cette catégorie ! On se souvient qu'il a réalisé un 29'36'' impressionnant il y a un an à Querqueville, celui-ci sur un parcours trop descendant, mais cela confirme les objectifs qu'il peut se fixer. A un niveau certes moindre mais sur une distance intéressante à "tester", Camille AIMARD en juniors et Antoine LE TOUZE en cadets auront à coeur de profiter de championnats avec un grand nombre de concurrents, comme cela leur avait réussi à Saint-Omer sur 5 km. Le premier a nettement amélioré son record personnel (36'12'') en mars dernier à Saint-Lô; le second, auteur d'un probant 36'03'' il y a un peu plus d'un an, n'a pas pu s'entraîner de la même façon mais on connaît son caractère de compétiteur résolu à réussir au mieux. Ils vont devoir bien gérer leur effort, mais ils ont déjà l'habitude de la route. Constat analogue pour Ninon JEANNE, qui n'a à son bilan qu'un seul récent 10 km en 44'13'' mais qui n'est plus une débutante et sait répartir son effort. Quant à Aurore "evergreen" RENAULT, elle a préparé sa course avec l'objectif de continuer ses progrès manifestés le 17 mars à Saint-Lô (47'46''). habituée maintenant à l'effort, tant en cross qu'en trail ou sur la route, elle aura sans doute un supporter de luxe: le champion de la Manche de cross benjamins en personne, son fils Louis !

Bilan dimanche soir pour nos cinq représentants, sur trois courses: Hugo en SE-ES-Mzéro (11 h 30), les deux jeunes masculins en CA-JU-MA (dès 9 h) et les deux féminines ensemble aussi en TCF (10 h 15). Un long chemin, des épreuves matinales, mais une météo probablement favorable, et sans doute l'enthousiasme, sous la houlette de l'entraîneur Fabrice BARBEY !

Partenaires