Théophann confirme brillamment aux inter-comités 34

fin traditionnelle de la saison en salle pour les benjamins-minimes, les inter-comités entre départements normands ont permis à Théophann LE DOUCHE de confirmer de façon éclatante la qualité de ses performances de tout cet hiver, et en particulier des récents régionaux.

En effet face à une forte opposition et sept autres athlètes au-dessus de 100 points, il remporte le triathlon benjamins ce dimanche 24 mars à Mondeville avec 122 points, quasiment au même niveau que ses 125 points d'il y a une semaine aux régionaux (dure et longue la saison...). Et il ne déroge pas à la règle: au moins un record personnel par sortie ! Si ce n'est pas facile à tenir, cette fois encore il est parvenu à progresser sur une discipline. On se souvient qu'aux régionaux Théophann avait étincelé en gagnant trois titres. Mais les adversaires vous attendent au tournant... Même dans une ligne droite ! Sur le 50 m haies, il ne termine "que" troisième, avec un très bon temps (7''92) qui aurait constitué son record il y peu, mais devancé par LEFER et SUREST qu'il avait battus le 16, et qui au passage réalisent deux performances de haute volée. C'est le poids qui lui coûte la différence sur le total du triathlon par rapport aux régionaux: il termine premier avec 10 m 86, à distance de ses 12 m 03 du titre, obtenus avec un lancer sans élan ! Ces derniers temps, Théophann travaille justement sa technique, encore imparfaite, et on peut juger de son potentiel... La troisième épreuve est la plus marquante: un nouveau record personnel, et du club, en hauteur et une barre franchie à 1 m 66. Répétons qu'il n'y a pas de bilan national benjamins officiel, mais tant sur le triathlon qu'en hauteur il ne doit pas être loin des premiers ! De même, avoir trois concurrents à 119, 118 et 117 points (les deux derniers étant SUREST et LEFER), ça stimule: la saison estivale promet d'être animée... Seul petit regret, le barème le plus haut étant à 115 points aux points clubs benjamins (le niveau R1), ces quatre garçons sont déjà  au maximum !

Une satisfaction pour Théophann bien sûr, mais aussi pour tout le groupe des entraîneurs qui le prend en charge sur les diverses spécialités. Le projet va être maintenant de réussir aussi bien la saison estivale, en essayant de laisser Théophann souffler, car l'enchaînement des compétitions fédérales et scolaires sera encore soutenu, comme cet hiver. On peut supposer qu'il va avoir droit à un peu de repos, ou en tout cas une baisse d'intensité. L'occasion de travailler notamment sa technique en lancers, où il a du potentiel comme en sprint et en hauteur: c'est agréable d'avoir tout le temps devant soi et d'être au début de sa carrière d'athlète ! Sans parler de l'embarras du choix quand on est éclectique: en benjamins on n'est pas encore forcé de choisir une spécialité, et c'est tant mieux.

Théophann heureux de sa victoire et de celle de la Manche en benjamins; droits photo Fabrice BARBEY

 

Partenaires