Régionaux BE: Théophann irrésistible ! 17

car il a mené de main de maître sa compétition, et réussi un carton presque plein alors que ce n'était pas évident au départ vu la concurrence. Lors de ces régionaux benjamins à Mondeville étaient en effet présents la plupart des meilleurs athlètes normands de la catégorie, même si pour certains il avait fallu choisir en fonction de l'horaire.

En hauteur, Théophann LE DOUCHE commence son concours à 1 m 42, loin de son record (1 m 65) mais on a besoin de se sentir au point en sauts avec barre ! Et c'est précisément la hauteur à laquelle s'arrête celui qui finira deuxième... Car il poursuit avec 1 m 51 puis 1 m 57 (au deuxième essai cette fois), puis 1 m 60 et 1 m 62, au premier essai. S'il cesse là son ascension, c'est encore un concours de haute volée, avec 43 points à la table benjamins.

Moins favorable a priori étaient les courses prévues, avec un 50 m plat où Théophann a des concurrents devant lui depuis le début de la saison; sur les haies à l'inverse ils sont quelques-uns très proches, et il s'est déjà fait devancer cet hiver. Et c'est là qu'on a vu l'entraînement payer ! Sur le plat, il gagne nettement sa série en 7''13, et ensuite se classe quatrième de la finale 1 en 7''09, réalisant son deuxième meilleur temps après ses 7''04 de décembre à Granville. Pas de regret, il y avait deux Haut-Normands inaccessibles, et il a fallu avoir des nerfs d'acier (voir les temps parfois inférieurs en finale: pas facile sur la distance la plus convoitée !). Sur les haies, autre impératif: éviter la faute technique, comme celle qui lui avait coûté un podium aux récents France UGSEL, et là une maîtrise impeccable: 8''02 en série, puis un très bon 7''84 en finale, le titre et le record du club simultanément, sans compter une cotation à 42 points ! Son compère le Tourlavillais LEFER n'a cette fois rien pu faire...

Au final un magnifique triathlon, car en début d'après-midi Théophann avait dominé largement le poids ! Là encore le travail à l'entraînement est récompensé. Avec un record en compétition à 10 m 19, rien n'était gagné, mais dernièrement il avait lancé aux alentours des douze mètres au stade. Il y a souvent un fossé entre ce genre de performance et la compétition, et là il faut lui accorder une belle réussite: après un premier essai manqué, notre benjamin de choc expédie son poids de 3 kg à 12 m 03, soit 40 points ! Ca s'appelle en jargon "tuer le concours", car personne d'autre n'a même approché ce jet, y compris Théophann lui-même qui lance encore deux fois au-delà des dix mètres (10 m 39 puis 10 m 54); le deuxième termine avec 10 m 48... Fort logiquement le total au triathlon est détonant : 125 points et une large première place; Ilan LEFER est relégué à 113 points, total pourtant respectable, et trois autres athlètes dépassent 100 points, ce qui montre que la compétition était relevée. Il n'y a pas de bilan national benjamins publié mais notre Coutançais ne devrait pas mal y figurer, avec trois scores à 40 points et plus ! On retrouvera Théophann dans un prochain inter-comités, et puis il sera temps de se reposer un peu, la saison hivernale ayant été longue. En tout cas l'entraîneur Fabrice BARBEY pouvait se féliciter des progrès de son élève tant dans la technique que dans la maîtrise et la gestion.

A signaler aussi la présence de Lisa LAISNEY au triple-saut benjamines. Même si elle n'a toujours pas retrouvé l'énergie déployée lors des régionaux en plein air de juin dernier, elle réitère presque la performance qu'elle avait réalisée en novembre pour être qualifiée (8 m 21 ) et se classe onzième avec 8 m 18. On lui souhaite de concrétiser dès avril en plein air les bonnes dispositions montrées à l'été 2023.

Partenaires