Régionaux d'épreuves combinées en salle 22

et une spécialité fort intéressante, à laquelle peu de nos athlètes se préparent ou même s'essayent depuis des années. Ces dernières saisons ont vu deux de nos jeunes à leur avantage (Faustine OLLIVIER et Baptiste GUERAND), et donc la prestation de Cerise COUTARD était attendue ce dimanche 18 décembre. Après un entraînement ciblé sur cet objectif (on l'a même vue lancer le poids !), ladite Cerise obtient une honorable cinquième place au pentathlon cadettes, avec un total de 2534 points.

Ses 10''79 au 60 m haies (571 points) la laissent un peu à distance de ses adversaires, souvent plus rapides, et on retrouve un écart aussi en longueur (4m46 - 418 points) : Cerise a encore à travailler tant techniquement que sur la vitesse pour éviter un retard logique sur des filles souvent spécialistes de sprint ou de haies. Quant au poids, ses 7m17 (346 points) montrent sa plus grand marge de progression, nécessaire car là (sans jeu de mots) elle rend deux voire trois mètres à ses principales concurrentes. Les deux meilleures épreuves sont sans surprise la hauteur, où elle réitère sa performance de dimanche dernier (1m46 - 577 points), et le 800 m qu'elle remporte en 2'35''78 (622 points), à la lutte avec d'autres athlètes. Les trois premières du pentathlon sont en 2'36'' ou 2'37'' ce qui montre qu'il ne faut aucun "creux" pour espérer un podium.

Une autre comparaison est intéressante, qui est le record du club (2706 points). Elena ROSE, qui a établi ce score en 2016, était plutôt une sprinteuse-sauteuse, et plus polyvalente. On le voit sur les haies (9''65 soit plus d'une seconde de mieux) et au poids (8m98 soit presque deux mètres de plus), alors qu'en hauteur elle était au même niveau (1m45) et qu'au 800 m elle était nettement derrière (2'56''80). On voit donc que ce total record n'est pas inaccessible... Et que le niveau de performance est intéressant puisque Cerise est classée R2, ce qui correspond à 2'34'' au 800 m. Reste à bien adapter l'entraînement, et donc à choisir ses objectifs, car viser 400-800 m et les épreuves combinées de concert, ce n'est pas évident. Nul doute que Cerise et l'entraîneur Fabrice en discuteront ces prochaines semaines: après tout la saison hivernale est à peine entamée, et le printemps encore loin !

 

Partenaires