Départementaux en salle à...Mondeville 20

La mode n'est plus aux départementaux dans la Manche, mais c'est vrai qu'en cette saison le demi-fond dans la salle c'est plus confortable que sur l'anneau de Cherbourg (sans parler de la concurrence des sports collectifs...). En tout cas un pré-pré-régional, et des médailles pour nos couleurs !

En effet pas moins de sept titres pour dix représentants, c'est une moyenne satisfaisante ! Et quatre titres rien que pour la marche, avec le duo turbo des soeurs FENOUILLERE : Thaïs première en toutes catégories et en espoirs en 15'35''05, un bon temps de rentrée après sa belle performance de début octobre à Saran. Et c'est encore mieux pour Cléa, qui en terminant deuxième de l'épreuve et première cadette, parcourt ses 3000 m en 15'44''62: elle retranche près de trente secondes à son record (et au record du club), et frôle le niveau N4 qui est à 15'40'' ! La voilà deuxième cadette française, et un huitième rang virtuel l'an dernier après les France en salle 2022. Nos deux marcheuses peuvent d'ores et déjà ambitionner une qualification pour 2023. Ajoutons que leur mère Céline termine un peu plus loin en 20'42''32 , première vétérane (oups, on dit master...Et puis aussi U23 et U18, it's as you like).

Autres réussites à la perche, là encore pas surprenantes au vu du travail à l'entraînement. Chez les cadets Gabin GUERAND gagne sans coup férir et au nez et à la barbe (naissante) de ses adversaires plus capés, en franchissant 3m70, record battu de 30 cm ! Mais on le savait capable d'un tel saut depuis un moment déjà. Autre confirmation, celle d'Astrid ALLIX, qui améliore son record de presque 40 cm, en effaçant une barre à 2m60 ! Elle se rapproche à 13 cm du record du club, et aussi du niveau régional, en obtenant de surcroît le titre junior et une médaille d'argent en toutes catégories. Deux jeunes qui récoltent les fruits d'un travail assidu, et qui vu leur niveau défendront probablement nos couleurs aux interclubs seniors ! Le dernier titre est pour Louis SAOUL, qui se contente de passer 1m70 en hauteur en juniors, mais on lui pardonne sachant que les études en STAPS ne sont pas vraiment reposantes... Toujours en hauteur, c'est Cerise COUTARD qui monte sur la plus haute marche des cadettes manchoises avec 1m49; ce n'est que partie remise pour le record personnel, qui résiste opiniâtrement !

Leurs camarades non titrés n'ont pas démérité, à l'image d'Emma DUCHEMIN qui avec 8m86 au poids 3kg finit 4ème cadette et améliore son record personnel; là aussi c'est le travail à l'entraînement qui paye, comme on le voit également au marteau en extérieur. Loïeza LE DEVEHAT se rappelle à notre bon souvenir, en signant deux chronos de suite à 8''19 sur 60 m. Elle se rapproche ainsi de son record (8''12) qui date de 2019, et décroche une belle médaille d 'argent à trois centièmes du titre. Autre rentrée sur le 200 m, encourageante en 28''63: Loïeza est déjà affûtée. Cerise COUTARD préfère elle se cantonner aux sauts, réservant son retour sur 800 m à plus tard; avec 4m38 en longueur elle complète honorablement son titre de la hauteur.

Quant au troisième homme, pas d'espionnage ici, mais un nouveau pour le club :Mathieu LENORMAND participe au 60 m et se classe quatrième cadet en 7''91; un début très honnête, dont on attend la suite avec curiosité.

Tous ces athlètes, et on l'espère quelques autres, auront l'occasion de se retrouver sur les tartans mais bien au chaud (?) grâce aux pré-régionaux puis aux régionaux début 2023. Il reste encore un peu de temps pour aiguiser sa forme !

 

Partenaires