Saran: les Fenouillère ont pressé le pas ! 29

Une très belle journée pour nos trois jeunes de la famille FENOUILLERE à Saran au challenge national des ligues de marche ! Chaque membre de ce trio de choc a foncé, voire galopé sur le stade, pour faire honneur à une sélection en équipe de Normandie, et aussi pour profiter du très bon niveau de la compétition.

La plus brillante performance, au moins aux points clubs, est à mettre à l'actif de Thaïs, qui termine huitième en espoirs. Dans un peloton emmené par les internationales MOUTARD et CARRE, elle dépasse un objectif qui ne tolérait ni erreur ni défaillance: avec 10747 m parcourus en une heure, la voilà au niveau N4 sur cette spécialité, à parité avec ses temps records sur le 3000 m.  Si les 10 000 étaient prévisibles dans un bon jour, dépasser les 10 700 était un challenge de taille. Pour situer la distance sur 10 km, cela représente un temps de 55'48'', ce qui l'aurait classée 7ème espoir et 34ème féminine au bilan français la saison dernière. Si besoin était, Thaïs confirme qu'elle appartient à l'élite nationale.

Moins cotée au barème, mais pourtant toute aussi remarquable est la performance de Cléa, qui décroche une belle cinquième place au 30 minutes cadettes. Derrière l'intouchable bretonne LE ROCH, qui l'an dernier avait établi un record de France très élevé sur 3000 m minimes, Cléa est à la bagarre jusqu'à la fin, comme elle aime ! Ses 5434 m équivalent à un temps de 27'36'' au 5000 m soit près d'une minute sous son record établi en septembre, et de surcroît elle manque d'un rien le niveau IR1 (5450 m): un passage du 3 au 5 km réussi pour notre toute fraîche cadette ! Notons que dans ce contexte relevé et donc favorable aux bonnes performances, les athlètes normandes ont été à leur avantage; un facteur positif pour progresser dans la région.

Le troisième de la fratrie honore lui aussi sa sélection. Martin est huitième avec 1632 m couverts en 10 minutes, soit l'équivalent de 12'15'' au 2000 m. Là encore c'est mieux que son tout frais record sur cette distance (12'21''36). Nul doute qu'en accumulant de l'expérience et en étant confronté à l'élite régionale, il va encore progresser cette année. Seul bémol, le système de classement pour les benjamins ne tient compte que des triathlons, et donc notre marcheur en herbe (mais sur piste!) ne se voit pas reconnu à sa juste valeur: classé D2 l'an dernier avec 48 points (soit 16 de moyenne), il récolte 30 points à la marche ce qui en moyenne l'amènerait au niveau R3... Au moins Cléa va-t-elle bénéficier de son passage en cadettes à ce point de vue.

Une cinquième place et deux huitième, trois finalistes ! La plus contente était sans doute leur mère Céline, mais on imagine que les cadres n'étaient pas moins satisfaits. Probablement d'autres exploits à attendre et envisager cet hiver en salle !

Photo de l'équipe marche de la Ligue de Normandie. Droits famille Fenouillère.

 Photos Nicolas PARMENTIER

 

 

 

 

Partenaires