régional équipathlé minimes à L'Aigle 15

 

Du courage... Il a fallu aller à L'Aigle pour le tour régional équipathlé: nos jeunes devaient être motivés, mais chaque département a son tour dans une ligue qui s'est agrandie.

L'équipe du MACS finit 13ème avec 266 point, un classement honorable mais une pointe de déception pour nos jeunes qui perdent des points précieux et trois places en étant disqualifiés sur le relais. Jamais facile, cet exercice... Et dommage après des efforts louables de chaque membre de l'équipe.

Ainsi Emma DUCHEMIN lance à 8 m 39 le poids (27 points), tout près de son record (8 m 46 le 6 mars), elle établit un record prometteur au marteau (19 m 51; 18 points), et améliore nettement celui du 80 m en 12''74  (13 points). La voilà classée D1 dès sa première sortie avec un total de 58 points.

Cléa FENOUILLERE est encore plus haut: ses 82 points la situent au niveau R3, 23 points au-dessus de 2021 !  C'est en grande partie grâce à une nouvelle performance de gros calibre qui la place dans les meilleures Françaises en plein air: 16'13''73 au 3000 m marche (45 points), un record personnel qui surpasse nettement l'ancien (16'25''29 en salle cet hiver). Vu que ses lancers (17 m 38 au disque - 20 points, et 14 m 20 au javelot- 17 points) sont nettement en deça de ses records personnels, Cléa a un potentiel encore plus élevé. Mais on sait qu'elle est focalisée sur la marche, ce que ne reconnaît pas le système de classement des minimes, fondé uniquement sur le triathlon...

Faustine OLLIVIER établit un record intéressant : 33''08 au 200 m haies (32 points), riche d'espoirs. Elle saute 4 m 12 en longueur (24 points), et lance le disque à 23 m 10 (27 points)à quelque distance de ses marques repères, ce qui explique les 83 points de son  total (R3), encore loin de ses 106 points (IR3 !) du 27 mars, un total réalisé en salle avec le poids et aussi un 50 haies plus payants (41 et 37 points). Rien de contrariant, et des essais pour l'avenir.

Inès PELTIER apporte une modeste mais indispensable contribution de 5 points comme jeune juge; son sérieux n'est pas en doute, mais une formation jury serait utile tant pour l'équipe que pour des athlètes qui deviennent vite très utiles ! Avis aux volontaires, qui peuvent marquer autant de points qu'une performance athlétique (à l'inverse de Jean-Luc WEISS et Patrick LEROUX, dont la compétence comme juge ne rapporte aucun point à l'équipe car ils n'ont plus l'âge !).

Leurs équipiers ne déméritent pas non plus. Ilayann BOUTTIER-BORDERON franchit 1 m 41 en hauteur (20 points, près de son record à 1 m 45 en mai 21) , et parcourt un 2000 m en 7'15''03 au 2000 m (18 points). Jules BRIARD passe 2 m 50 à la perche ! 24 points et un record battu de 17 cm, récompense d'un travail plus régulier à l'entraînement. Il lance aussi à 17 m 88 le marteau de 4 kg (14 points), qui soutient la comparaison avec ses 19 m 18 au 3 kg en 2021. Pierre BRIARD établit un record personnel avec 11''71 au 80 m (14 points), et améliore celui de la perche : 3 m 10 et 32 points ! Après ses nets progrès de l'hiver (3 m 05 le 6 mars) il est encore en ascension. De même que pour Jules, ses 25 m 42 au javelot minimes (21 points) équivalent grosso modo à son record benjamin de mai dernier. Voilà un premier triathlon à 67 points qui le classe R5, et qui promet pour cette saison estivale.

Malgré un  relais 4 x 60 mixte non classé, on a donc vu une équipe motivée, et tous ces jeunes qui ne s'économisent pas à l'entraînement ont bien débuté leur été. On espère que leurs camarades indisponibles les rejoindront aux championnats individuels, où le club peut présenter un bon groupe, en qualité et en nombre !

Partenaires