Eu: Maelys qualifiée aux France 33

Pendant ce week-end bien chargé des 26-27 février, n'oublions pas que cinq autres de nos athlètes ont participé aux interrégionaux de cross à Eu, annulés la semaine précédente pour cause de tempête. Du coup, cinq du  BAC dans le vent ! En effet, dans un tel contexte qu'on sait relevé, nous avons eu droit à cinq satisfactions.

En premier lieu, parmi les cadettes, Maelys GODEFROY termine à la 35ème place, et se qualifie de ce fait pour les championnats de France ! Le 13 mars aux Mureaux, notre meilleure demi-fondeuse aura déjà la récompense d'accéder à la plus prestigieuse compétition de cross de la saison: rien que de mérité après tant de travail cet hiver, et dernièrement divers petits soucis qui l'avaient inquiétée. Maelys étant un modèle de sérieux et de volonté, on imagine qu'elle ne se contentera pas de savourer, mais qu'elle préparera cette échéance avec détermination. Elle aura aussi en ligne de mire ses adversaires du département, et notamment les deux Carentanaises de l'AMC survoltées qui l'ont reléguée au cinquième rang manchois; bien rétablie, Maelys aura toutes ses chances pour gagner la "belle". Derrière l'armada bretonne (14 dans les 20 premières...), il y a des places à chercher dans la hiérarchie normande pour finir l'hiver en beauté.

Autre bon point chez les minimes garçons, où nous avions deux athlètes sélectionnés en équipe de la Manche: Stanislas BAIX termine 63ème et 7ème Manchois, Ilayann BOUTTIER-BORDERON 65ème et 8ème Manchois, six secondes derrière Stanislas. C'est la revanche des régionaux, où Ilayann avait fini devant son copain d'entraînement ! Précision, les deux garçons sont 25ème et 26ème Normands, mieux qu'à Falaise où ils avaient été classés respectivement 44ème et 37ème; une belle conclusion de cetet saison dans les labours. En tout cas une sélection dignement honorée pour deux jeunes coureurs assidus et volontaires aux entraînements: là encore pas de secret !

Quant à nos deux plus âgés, un satisfecit également. Notamment Martin BEAUFILS, qui est encore très jeune se classe 76ème en juniors et 29ème Normand. C'est mieux qu'aux régionaux où il avait terminé 39ème, et il gagne deux rangs aussi parmi les Manchois (8ème au lieu de 10ème à Valognes). C'est ce qui s'appelle monter en grade ! Le travail de cet hiver a payé: les efforts consentis dans la nuit et la pluie se retrouvent le jour J. De même pour notre athlète la plus expérimentée, Margot HELAINE, qui est 103ème en élite femmes, sa meilleure place aux interrégionaux sur le cross long: en 2020 à Carnac elle était au 172ème rang. Un signe que sa préparation est efficace, en partie car elle a plus de latitude pour s'entraîner: il faut du temps, ce qui n'est déjà pas facile quand on étudie mais pas plus quand on est parent et qu'on travaille !

Pour Fabrice BARBEY et les entraîneurs du club, ces bons résultats sont une récompense pour l'investissement tant des athlètes que des cadres, dont certains sont parfois sur plusieurs fronts dans le même week-end. Si cette année peu de Coutançais ont choisi le cross (sans parler des absents pour cause médicale...), la motivation et les progrès n'ont pas fait défaut: conclusion aux France des Mureaux !

Maelys à Falaise; photo J.J.Schwartzmann, Normandie Course à Pied

 

Partenaires