Les cadet(tes) sur les traces des aîné(e)s 71

Un week-end avec deux compétitions en salle ces 27-28 novembre, et de bonnes performances, même si nous avions peu de participants.

Ouverture du bal samedi à Granville (après les festivités du vendredi soir...), pour le deuxième triathlon benjamins. Nos deux jeunes présents ont concouru avec énergie, malgré un programme sans demi-fond, d'où un désavantage pour eux a priori. Pourtant, Maël LARSONNEUR réussit un beau triathlon, puisque ses 7''81 au 50 m (record personnel) lui rapportent 24 points, et surtout il franchit 1 m 41 en hauteur (record et 31 points). Une belle performance, le record du club d'un certain Baptiste GUERAND (1 m 48) envisageable au moins au printemps, et une grande soeur sûrement admirative ! Avec un bon 1000 m Maël peut encore gagner quelques points, et on ne peut que l'encourager à travailler un peu le poids (5 m 58  ce samedi, 16 points) dont il n'est pas un grand fan... En tout cas 79 points au total, et pratiquement le niveau R4 pour son premier triathlon homologué ! Quant à Martin FENOUILLERE, là encore, quand on est privé de marche et qu'on doit se rabattre sur le sprint, pas facile... Il établit deux records sur le 50 m (9''71) et en hauteur (1 m 00), il améliore celui du poids (5 m 14), avec au final 27 points au lieu des 36 du 13 novembre. Mais Martin en est à ses débuts en benjamins, et gageons qu'avec l'entraînement et l'âge il va progresser partout.

Le lendemain, championnats de la Manche de sprint et sauts verticaux à Cherbourg, avec des réussites variables. Marion LARSONNEUR, qui n'avait pas sauté en compétition depuis le 8 mai dernier, renoue avec la hauteur en commençant à 1 m 58. Une barre très élevée, mais en rapport avec son niveau en cadettes (rappelons que son record est de 1 m 68 en octobre 2020); pour cette première, pas de réussite, mais les qualités et l'ambition pour retrouver les sommets sont là et c'est tant mieux. De son côté, Cerise COUTARD franchit 1 m 49 et n'échoue qu'à une barre qui aurait égalé son record (1 m 52): elle décroche le titre cadettes, une bonne entrée en matière dans cette catégorie ! Elle se classe aussi deuxième en toutes catégories. Nul doute qu'elle doit pouvoir aller plus haut dans un futur proche, ne serait-ce que grâce à l'entraînement assidu qu'elle suit. La troisième de la délégation est Astrid ALLIX, qui obtient elle aussi deux médailles en hauteur (argent en cadettes et bronze en toutes catégories) pour sa première compétition sous nos couleurs. Elle établit son record à 1 m 35, et de plus gagne une autre médaille au 50 m haies en 10'' juste. Voilà une autre athlète à suivre, qui profitera de l'expérience de ses camarades pour progresser, et qui renforce l'équipe féminine du MACS dans l'optique des interclubs.

Partenaires