Challenge des clubs: Thaïs, Hugo et Maxime en meneurs 23

 

Ce 3 octobre était le premier rendez-vous notable pour nos athlètes les plus expérimentés; traditionnellement une compétition régionale permet aux cadets et plus âgés de reprendre des marques à l'automne pour la fin de saison estivale.  Les deux équipes du MACS totalisent peu de points à ce challenge régional, vu le nombre réduit de participants (9 en tout): le MACS termine 7ème en femmes et 5ème en hommes. Les athlètes qui avaient fait le déplacement à Caen s'en sortent néanmoins avec honneur: pas toujours facile de retrouver la même forme qu'en juin, notamment du fait du court délai après la rentrée, mais on a pu observer  des performances intéressantes.

Confirmant ses bons résultats de Saran, Thaïs FENOUILLERE termine deuxième d'un 3000 m marche relevé en 16'56''61 , nouveau record du club ! Après sa sortie du 26 septembre, elle avait à coeur de concrétiser: du fait de petits problèmes en fin de course, elle avait dû ralentir et finalement échouer à 30 m du niveau interrégional. Là c'est net: ce nouveau record est une performance IR3, de très bon augure pour cet hiver et l'an prochain.

Nos deux autres leaders présents ont été à la hauteur. Hugo CHAUVIERE, qui va devoir poursuivre plusieurs objectifs dans la suite, aurait pu être moins affûté; il gagne le 3000 m en 8'32''85, à moins d'une seconde de son record de Normandie ! Quelle santé... De même, Maxime FRERET est maintenant accaparé par son métier, d'où des contraintes d'entraînement qui vont se poser pour un travail technique optimal; il n'en assure pas moins un jet à plus de 60 mètres (60,24 m et la victoire).

Leurs camarades sont sur la même voie. En féminines, Mareva GODEFROY est en reprise: ses 7,73 m au poids et ses 83"74 au 400 m haies témoignent d'une compétition arrivée un peu tôt. Idem pour Capucine LERAUX, autrice d'une série homogène au javelot avec un maximum à 23,98 m: les réglages sont encore à optimiser, et on peut penser qu'elle va tout faire pour cela d'ici la finale lancers de Blois. Loïeza LE DEVEHAT en reste à 28"33, ce qui est très correct en automne, surtout avec un vent de face à -2.9 m par seconde ! Pour les masculins, Manolo BLIN retrouve déjà les 50 mètres avec 50,71 m, alors que là aussi il faut récupérer les automatismes. Charles GODIN est déjà affûté, comme le montrent deux triple sauts au delà de 12,50 m (et les 12,55 m aidés cette fois par le vent); en plus il gagne le concours, ce qui est toujours agréable... Enfin, un néo-licencié se met en évidence: pour sa première épreuve sous le maillot du MACS le cadet Martin BEAUFILS réalise un intéressant 4'39''84 au 1500 m: voilà un renfort bienvenu pour la saison de cross et les interclubs 2022 ! Mentionnons également les deux jurys Patrick LEROUX et Jean-Luc WEISS toujours prêts à donner leur temps et leur énergie pour le fonctionnement de la compétition au profit de l'équipe.

Partenaires