Hugo a affolé les chronos sur 3000: records ! 11

magnifique exploit pour Hugo CHAUVIERE à Notre-Dame de Gravenchon ! Parti ce samedi 12 septembre à un meeting près du Havre, notre jeune demi-fondeur a donné le tournis à (presque) tout le monde sur 3000 m, avec au bout le record de la Manche cadets en 8’39’’45 ! Seulement devancé par Hassan OUBASSOUR (une des références en demi-fond dans la région) et un autre senior solide, Hugo a fini troisième d’une course avec 28 classés (!), damant le pion à nombre de coureurs patentés; par ailleurs il a distancé nettement un de ses adversaires depuis les minimes, Jules PEZIER, pourtant auteur d’un 8’49’’36 très honorable, encore plus en cadets.

Car la performance d’Hugo est d’un niveau très relevé, d’autant plus que ce jeune homme est encore cadet 1 ! En effet, le record de la Manche précédent (8’42’’35), encore récemment record de Normandie, était depuis 1992 la propriété de… Thomas GONFROY, un autre Coutançais. Et on se souvient que deux ans plus tard, Thomas était en équipe de France juniors de cross, et champion national du 1500 m : cela situe la valeur du temps. Par ailleurs, voilà notre jeune coureur cinquième au bilan national, et qualifié d’office pour les France jeunes: le minimum était 8’50’’, une performance qu’on pouvait au moins espérer. Le record personnel d’Hugo était jusqu’à présent 9’27’’41, et on pourrait se dire qu’il avait bu du  kérosène avant le départ ! Mais c’était seulement son troisième 3000 en compétition, son record datait de mai 2019, et il y a eu du chemin depuis. On se rappelle qu’Hugo était qualifié pour les France de cross en cadets cet hiver, annulés pour la raison que l’on sait. Et il a recommencé un entraînement soutenu depuis plusieurs mois déjà: on vous a caché qu’il avait réalisé un test il y a quelques semaines sur le stade de Coutances, tout seul, et fini en 8’47’’! Donc une belle revanche sur cet hiver, et un record pas si surprenant. Et puis des qualités indéniables, mais surtout du travail et encore du travail : tout le monde souhaite à Hugo une belle réussite dans les prochaines compétitions sur piste, en particulier les championnats où il pourra briller.

Cette performance de gros calibre éclipse un peu celles de Loïeza LE DEVEHAT, elle aussi en cadets-cadettes. Sans doute moins affûtée que son camarade, elle a pourtant effectué une très probante rentrée sur 200 m et en longueur. En saut, une série plutôt homogène lui permet de frôler son record personnel (4.84 m contre 4.86 m), tandis que sur 200 m elle profite d’une solide adversité grâce au meeting pour réaliser 27’’83. Cela n’est pas loin de son record en plein air (27’’58 en 2019), et devrait l'amener avant la fin de l’automne au niveau de son record absolu de cet hiver (27’’02). Là encore les interclubs et les championnats seront des occasions propices de montrer son potentiel.

Une bonne journée aussi pour Fabrice BARBEY, un entraîneur qui peut se montrer satisfait. Quant à David CHAUVIERE évidemment ravi, il a également perdu tout espoir de pouvoir suivre son fils à l’entraînement ! Mais qui s’en plaindra ?

 

Partenaires