meeting de ND de Gravenchon: objectifs 7

Ce samedi après-midi 12 septembre, deux de nos jeunes athlètes parmi les plus prometteurs se rendent à Notre-Dame de Gravenchon (près du Havre) pour un meeting, dont la liste des inscrits permet d’espérer des performances de très bon niveau. 

Hugo CHAUVIERE est encore cadet 1 mais peut ambitionner un temps de gros calibre sur 3000 m. Privé de France de cross par le méchant virus, il n’a jamais arrêté un entraînement minimal, et a gaillardement repris une préparation soutenue dès le mois de juin. Après plusieurs phases intensives entrecoupées de moments de récupération, il est fin prêt, comme le montrent ses dernières séances. Plusieurs inscrits sous les neuf minutes présagent une course très rapide, et l’objectif est clairement 8’50’’ voire moins; cela le rapprocherait des futurs France sur piste (les 17-18 octobre à Lens), et aussi du record du club. Celui-ci est détenu par une certain Thomas GONFROY: 8’42’’35 en 1992, ce qui a constitué jusque récemment le record de Normandie cadets, et toujours celui de la Manche. Accessoirement, même un 8’50’’ placerait Hugo dans les dix meilleurs cadets français cette année.

Loïeza LE DEVEHAT n’a pas d’objectif aussi ambitieux pour l’instant. Mais elle compte jouer la carte du 200 m, car son record établi cet hiver en salle (27’’02) est nettement supérieur à son meilleur temps plein air (27’’58 en mai 2019), et laisse présager moins de 27’’ potentiels. Le problème sera son état de forme et de préparation: comme pour la plupart des sprinters, elle a été perturbée dans son entraînement par les mesures de restriction d’accès aux stades et aux locaux de musculation. On lui souhaite donc de réaliser un bon temps de rentrée, là encore avec une opposition relevée et stimulante.

Nos deux jeunes seront accompagnés par leur entraîneur Fabrice BARBEY, qui ne ménage pas ses efforts pour permettre à tous ces athlètes des cadets aux espoirs d’éclore “normalement” après cette saison “hors-normes”, suivant une expression à la mode.

Partenaires