Pas d'autre qualifié aux France: bilan 13

Comme c’était prévisible, trois de nos jeunes étaientt qualifiables aux France élite-espoirs. Certes, c’est comme espoirs que deux pouvaient espérer (c’est le cas de le dire) aller à Albi les 12-13 septembre prochains.

Le troisième était un senior: Stanislas PREVOST, au marteau. Classé 67ème au ranking toutes catégories, “Stan” a bénéficié de sa régularité de 2019 autour de 47 m, avec en point d’orgue son record du club à 49,21 m aux interclubs. Mais il n’a lancé qu’une seule fois cet hiver, et il a préféré faire l’impasse sur l’été et  l’automne de cette drôle de saison. De toute façon, trop loin dans la liste, il n'avait que peu de chances d'être retenu. Stanislas devrait reprendre très bientôt l'entraînement, et vite retrouver sa place dans les tout meilleurs lanceurs régionaux.

On attendait Constance LEBAS, classée 18ème en espoirs au triple saut, et 57ème en toutes catégories: mais la liste s’arrêtait à la 46ème place, alors que c’était 72 au marteau hommes… Avec un entraînement intense repris depuis des semaines, elle peut si l'occasion se présente réaliser déjà de belles choses pendant l'arrière-saison; il paraît même qu'elle a quelques projets sur d'autres épreuves cet hiver... En tout cas, un investissement remarquable malgré des horaires difficiles, et les deux Fabrice qui n'économisent pas leurs efforts pour l'épauler.

Les deux qui avaient le plus de chances d’être retenus étaient donc les deux espoirs hommes. Maxime FRERET au javelot était le mieux classé: 13ème en espoirs et 43ème en toutes catégories. Mais avec seulement huit places pour sa catégorie,il fallait compter sur le renoncement des premiers !Il avait réussi cet été deux excellentes performances, dont 62,90 m en juillet, ce qui le situait à la onzième place au bilan 2020, et gagné soixante points au ranking ! Mais finalement il est onzième aussi aux validations. Ses deux prédécesseurs immédiats aux points, qui avaient lancé moins loin en 2020, ne sont pas retenus non plus, et les deux derniers qualifiés, qu'il a déjà côtoyés à d'autres France, avaient une moyenne sur quatre jets nettement supérieure (cinquante points d'écart au classement, c'est dur à combler). Donc des regrets, mais une conclusion plutôt juste. Longtemps le senior saint-lois Baptiste SAVARY (que Maxime avait devancé deux fois cet été, mais qui était meilleur au ranking) a espéré Albi avec sa seizième place; las, des validations de ce soir l'ont lui aussi privé de France. Cette saison estivale n'est cependant pas achevée, et les progrès permettent des ambitions... Rendez-vous aux interclubs du 27!

Quant à Baptiste GUERAND au triple saut,14ème au classement espoirs et 37ème en toutes catégories, pas de validation: il n'a pas participé à un concours de triple saut cet été, et même plutôt en forme on l'a senti un peu démotivé sur son épreuve de prédilection. Mais il a préféré se concentrer sur les épreuves combinées, et bien lui en a pris ! Il est retenu aux France de décathlon espoirs les 19-20 septembre prochains à Aubagne ! On rappelle qu'il avait frôlé plusieurs records du clubs, et pas des moindres : en épreuves combinées, mais aussi en longueur. Actuellement, il se prépare en travaillant ses points faibles (certains l'ont par exemple vu courir ce mardi plus de deux tours de stade consécutifs !), et aussi sa condition physique. Aligner dix épreuves sans contre-performance ou sans problème est difficile, mais ses 5767 points des 22-23 août sont riches de promesses: il peut gagner des points sur les haies (un peu décevant aux régionaux), au javelot, au 400m, voire au 1500 m s'il lui reste des forces. Aller dans le sud en emmenant perche et javelot sera une vraie expédition, et quel que soit le résultat un voyage marquant. On remercie au passage nos camarades de l'AS Tourlaville pour leur aide; il y a des bénévoles très investis.

Signalons enfin qu'un autre Coutançais sera lui aux deux France, Albi comme Aubagne: Sylvain COLLETTE, de par ses responsabilités nationales à la FFA et son expérience dans les organisations !

Partenaires