Régionaux de décathlon: l'athlé qu'on aime 15

un week-end d’athlétisme comme on en voudrait plus, que ces régionaux d’épreuves combinées à Tourlaville les 22 et 23 août ! Deux de nos jeunes avaient fait le voyage, et tant Baptiste GUERAND que Louis SAOUL n’ont pas grand-chose à regretter.

Et d’abord, malgré un vent persistant, malgré les contraintes sanitaires, le plaisir inégalable du décathlon, où dans une excellente ambiance entre les athlètes et plus largement entre tous, chacun a eu à coeur de se dépasser, encourageant les autres, s’adaptant aux conditions, passant de la déception à l’euphorie, pour finir épuisé mais heureux d’avoir tout donné ! Le meilleur de l’athlétisme, à recommander sans modération, comme l’illustre la belle photo du podium transmise aimablement par Eric VASTEL, l’un des organisateurs tourlavillais de la compétition.

Nos deux Coutançais ont chacun participé pleinement, avec des visées différentes, mais le même entrain et la même volonté. Baptiste s’était fixé un ambitieux objectif de 6000 points, et un podium était envisageable : il termine troisième en toutes catégories et deuxième en espoirs, avec 5767 points. Un total très honorable, et pas de chance: il frôle d’un point le record du club espoirs d’un certain François LECOEUR (5768 en… 1983) et le niveau IR2 (5800 pts). Bon début le samedi: un prometteur 11’’74 (record personnel nettement amélioré), puis une longueur pleine d’énergie : 6,84 m, suivis de 6,88 m au troisième essai, là encore à un centimètre du record de Bernard DURAND, qui date de 1977 ! Que du beau monde, et Baptiste côtoie aussi Maxence PECCATE (vice-champion de France en salle 2020) et Florian DAIREAUX, multiple champion régional en épreuves combinées, qui gagnera le titre. Une suite très correcte au poids (record à 10,31m au poids seniors, solide), en hauteur (1,83 m) et un 400 m en 56’’47 (record personnel) sans travail spécifique. La première journée finit à 3182 points, de quoi envisager, sinon les 6000, en tout cas le record du club seniors (5864 pts par Philippe CLAVERY en 1978 !). Le second jour démarre honnêtement avec 16’’44 au 100 m haies et déjà l’effet de la fatigue, puis un record au disque (32,85 m) et 4 m assurés avec maîtrise à la perche. Mais c’est au javelot que les espoirs de records s’évanouissent : seulement 36,71 m, avec des problèmes techniques accentués par les effets d’un vent redoutable. Le 1500 m se finit dans les crampes, d’où un 5’37’’42 qui hypothèque les dernières chances de record du club. Pour autant, de quoi être satisfait: deux podiums pour Baptiste, et d’excellentes performances qui portent à réflexion sur des objectifs futurs (il n’est qu’espoir première année). On attend l’an prochain, et en conditions de préparation “normales” 6000 points sans problème.

Pour Louis, des objectifs tout différents: cadet première année et bien moins expérimenté que son aîné, il devait d’abord terminer, si possible sans “zéro” à une épreuve, et tant qu’à faire de manière maîtrisée; la cible de 4000 points était encore plus ambitieuse que celle de Baptiste. Contrat rempli !  Louis termine 12ème, mais avec 4008 points, et plein d’expérience accumulée, sans le moindre zéro ! Un bon début sur 100 m et en longueur (12’’29 et 5,72 m, records), puis 8,77 m assurés au poids cadets : pas mal pour un spécialiste de la hauteur. En plus cette épreuve est reportée au dimanche, et c’est par 2,50 m à la perche et 63’’38 au 400 m qu’il conclut son samedi, deux disciplines où sa préparation était plutôt sommaire… Rien donc à regretter, et surtout pas non plus au 110 m haies, où malgré une grosse appréhension il maîtrise les obstacles. Certes en six foulées et en 21’’50, mais sans le zéro redouté et avec un gros potentiel de progrès. Autres frissons au disque, où après deux essais nuls il parvient à assurer 21,18 m au dernier avec sang-froid; là encore un peu en deça des attentes, mais avec des points... C’est alors que Louis accomplit sa meilleure performance des deux journées: il franchit 1,74 m en hauteur, nouveau record personnel à la huitième épreuve du décathlon ! Un dernier concours au javelot mené encore avec aplomb : une technique incertaine, et pourtant 30,83 m réussis au troisième essai. Louis conclut son week-end avec 5’09’’77 au 1500 m, une bonne surprise à plus de 500 points, et au total une belle dose de satisfaction pour son premier décathlon, avec l’envie de réitérer l’an prochain.

Deux journées hautes en couleurs et riches en émotions: vive l’athlétisme et vive les épreuves combinées !

Tout l'enthousiasme du week-end dans les sourires de Timothée COUPPEY (deuxième), Florian DAIREAUX (champion régional avec 6703 points), tous deux de l'AS Tourlaville, et Baptiste, troisième. Photo Eric VASTEL.

Partenaires