Départementaux cadets et plus : 11 titres 329

 

24 médailles et 11 titres pour nos couleurs aux départementaux cadets et plus à Querqueville : un bilan réduit par rapport aux années précédentes, mais qui s’explique par le faible nombre de nos représentants. Si l’on considère qu’ils étaient onze, l’impression est toute autre : en moyenne un titre par personne !

Comme depuis un moment c’est Baptiste Guérand qui se taille la part du lion (ce qui pour le “kangourou” est déjà un petit exploit !) : avec 6.51 m en longueur et 14.31 m au triple saut, il réalise un quadruplé juniors et toutes catégories. Alice Leverrand remporte sans coup férir le 100 m haies en 15’’43, tout près de son record (et 844 points à la table) ; elle termine deuxième du 100 m après avoir réalisé la meilleure performance en séries (12’’84) ; pas de chance, le vent était légèrement trop favorable à chaque fois, mais on la devine sur le chemin de la grande forme. Autre confirmation, celle de Séverine Naslain, qui gagne trois titres au marteau (35.04 m) et au disque (36.03 m) ;dans ce dernier lancer, elle établit un nouveau record de la Manche masters, le sixième en un mois ! Les derniers titres échoient à Jean-Baptiste Lesaulnier au 1500 m (4’12’’79), un peu seul pour réaliser une performance de pointe, mais qui ne laisse aucune chance à ses adversaires ; nos jeunes lanceurs confirment également : Maxime Fréret le très régulier envoie le javelot à 52.21 m (champion espoirs et deuxième toutes catégories), et Stanislas Prévost  manque d’un rien le record du club de William Moulin (toujours convalescent après un problème de santé) : 46.47 m et les mêmes podiums que Maxime au marteau, avec en plus l'argent au disque (36.00 m).

Non titrés mais valeureux, Hugo Adam (deuxième au triple saut juniors : 13.22 m), Théo Feuillet troisième en longueur juniors (5.27 m) et qui compose un podium “tout-BAC” avec Arthur Millavaud (5.80 m) dans cette spécialité. Théo obtient deux autres médailles au disque et au 100 m, discipline où Romain Goulot améliore une nouvelle fois son record personnel (12’’56). De même, Bastien Haize progresse au 800 m (2’11’’39) : tout comme pour Romain, c’est la récompense logique d’un travail assidu à l’entraînement. C’est d’ailleurs le cas de tout le groupe : pas de secret, avancer et obtenir victoires et satisfactions le week-end ne peut venir que des efforts consentis toute la semaine sur le stade. C’est bien le discours de Joël Becaert, l’entraîneur toujours attentif aux gestes techniques mais aussi à maintenir l’allant des athlètes. D’ailleurs Joël s’entraîne assidument au maniement de son véhicule tous terrains, et chacun peut apprécier la maestria dont il fait maintenant preuve : attention aux virages !

Partenaires