Pontorson course de folie 709

Dimanche 16 avril, quelques-uns de nos demi-fondeurs ont fait le déplacement à Pontorson pour le déjà traditionnel 10 km “courir en baie” (et non pas en braies, mais il fallait un coupe-vent cette fois-ci…). Les résultats bruts sont un peu curieux en première lecture, mais s’expliquent très bien ! Alexandre SUTEAU, toujours dans un mouvement ascendant, se rapproche de ses performances de 2013 : ses 33’17’’ et une agréable troisième place lui font retrouver le niveau IR sur route et la parité avec le cross (où il est classé IR2 grâce à sa qualification aux France). Il devrait pouvoir parvenir à ce même palier cette année, voire peut-être sur piste ( ce sera dur : les barèmes du 5000 et du 10000 sont sévères !). Un peu inattendu, Marin BLONDEL suit un peu plus loin en 34’11’’, mais ce n’est pas une contre-performance ! En fait les résultats montrent juste devant lui un certain Thibault BUNEL, qui établit son record personnel ; et on comprend alors le temps “moyen” de Marin : l’objectif était d’emmener et de soutenir un camarade d’entraînement. Un bel exemple de l’esprit sportif qui règne dans ce petit groupe de coureurs, et de la personnalité de notre meilleur demi-fondeur actuel. Encore quelques secondes, et on trouve Antonin LAUNEY qui en 35’30’’ améliore son record de plus de quarante secondes ; là aussi c’est le résultat d’un travail régulier et vigoureux durant tout l’hiver, et qui est logiquement récompensé. Même chose pour Arnaud LEBEC, lequel essaye de concilier les séances de course et les obligations d’un travail très prenant ; il progresse lui aussi, puisque ses 42’10’’ sont son nouveau record. Il est efficacement entraîné (dans tous les sens du terme) par Jean-Baptiste LESAULNIER, qui passe la ligne en même temps que lui ; là encore un bel exemple d’altruisme. Qui a dit que l’athlétisme est un sport individuel ? Pas individualiste en tout cas, ou pas pour tout le monde ! Les mots “club” et “équipe” ont un sens au BA Coutances et dans notre fédération. Autre façon de décliner la notion de club, c’est l’activité de Didier LESAULNIER, qui avec un honnête 38’39’’ se ressent pourtant des efforts accomplis durant la saison de cross, mais surtout à la course aux partenaires de la prochaine Jazz Colore ! Tout un climat de partage qui a sans doute séduit le petit nouveau Jonathan SCHWARTZ, licencié depuis le 8 avril et déjà auteur d’un prometteur 37’44’’ : voilà la relève !

 

Partenaires