départementaux cadets et plus: 7 titres et 21 médailles 17

toujours une bonne occasion de tester sa forme et aussi de glaner une récompense, parfois en s'essayant sur d'autres disciplines qu'à l'habitude: voilà de bonnes raisons pour avoir été concourir à Querqueville ce dimanche 29 mai.

Et d'abord pour les habitués des podiums. Maelys GODEFROY qui remporte deux épreuves en cadettes, le 800 m (2'35''92) et le javelot (28 m 64, record battu de plus de deux mètres), avec en prime l'argent en toutes catégories sur le 800. Même palmarès pour Stanislas PREVOST, qui gagne le disque (35 m 72) et le marteau (46 m 36) en seniors: ça monte ça monte... Il s'offre aussi l'argent... au javelot. Baptiste GUERAND (premier espoir à la perche, et 3 m 80) et Alice LEVERRAND championne sur le 100 m haies (encore un bon temps: 16''08) et troisième du  100 m (13''24) sont des habitués, à l'inverse de Romane GODEFROY qui obtient un premier titre dans sa jeune carrière au 400 m haies cadettes en 72''85, record nettement amélioré.tes

Pour les autres médailles, une série d'athlètes méritant(e)s et qui accumulent de l'expérience. Astrid ALLIX (l'argent avec 2 m 20 à la perche cadette et TC, le bronze au marteau et 17 m 58) , Flore BRAULT (l'argent au marteau avec 20 m 23, le bronze au javelot pour 15 m 86), Rudolphe FALAISE inusable et qui a pris goût au steeple deuxième en 12'13''52, Frédéric JORET de même retrouvant la marche cette fois-ci en 36'31''7, sont de ceux-là; mention spéciale à Jules JOURNOUX, un peu esseulé dans sa série du 800 m et qui finit deuxième junior et troisième TC en 2'03''83 à un souffle des premiers au temps. Quant à Louis SAOUL, il se réserve pour la suite, se contentant de la hauteur (l'argent en juniors avec 1 m 80); certes il ne faut pas abuser de bonnes choses comme les haies... Et les non-médaillé(e)s n'ont pas démérité, ainsi de Cerise COUTARD, 4ème du 400 m cadettes en 64''37 et qui pâtit de la même mésaventure que Jules, Giulia LENOEL-TOMAT qui après son 200 m sous les 30'' des interclubs améliore nettement son record sur 100 m (14''22) ou encore Angélique JORET-WEISS qui malgré ses problèmes articulaires succombe à l'envie de lancer ! Une délégation réduite, après un week-end prolongé et chargé (le jazz a été animé, surtout quand on a fait parler la poudre !), mais des athlètes avec de la motivation et une faim de performances qu'on retrouvera certainement pour les régionaux des 18 et 19 juin à Tourlaville, sans oublier le meeting à Coutances le 22 juin !

Seront sans doute également "sur le pont" les jurys toujours prêts: Jean-Luc WEISS (et Angélique sa fille, qui n'a pas seulement lancé mais aussi jugé), Patrick LEROUX quasi-inamovible, ainsi que l'entraîneur-jury(voire athlète quand il faut) Fabrice BARBEY: du travail en perspective...

Partenaires