France de cross: Maelys l'allant, Hugo la peine 14

Deux résultats contrastés pour nos deux jeunes aux France de cross ce 14 novembre à Montauban. Hugo CHAUVIERE termine 23ème en cadets, ce qui est clairement une déception pour lui. Même avec une place somme toute honorable, il peut en effet avoir des regrets: situé vers le 10ème-12ème rang au début, il finit avec de mauvaises sensations, en perdant du terrain, même si le 12ème n'est que onze secondes devant à l'arrivée. Deux indications intéressantes qui témoignent de la difficulté d'être toujours au mieux: Hugo reste premier Normand mais ne devance Tom AUTRET (26ème) que de quatre secondes, alors que ce dernier avait fini à une distance de presque une minute il y a quinze jours à Bernay. A l'inverse, l'adversaire qui lui avait disputé la victoire dans l'Eure (Silal SAFIDI) n'est que 27ème, se retrouvant dans la même situation que Hugo. Comme quoi la fortune n'est pas toujours la même suivant le moment... Les anciens du club pourront se consoler (un peu) en sachant que le nouveau champion de France Aurélien RADJA est entraîné par... Nicole PIGNET, une ancienne Coutançaise (licenciée entre 1980 et 1987 à la SAELC !), qui a gardé des attaches dans la région; un garçon qui apprécie le long et la boue, ce qui a pu l'aider dans sa conquête du titre, nette et sans bavures.

On imagine que notre jeune coureur, qui pouvait viser un rang dans les huit premiers, est très déçu, ne serait-ce qu'au vu des efforts consentis à l'entraînement. Et ce n'est pas son genre de chercher des excuses; mais nul doute qu'il aura à coeur d'analyser ce "jour sans" avec son entraîneur Fabrice BARBEY. Rappelons aussi que Hugo a participé à un stage national durant les congés de la Toussaint, ce qui n'est pas spécialement reposant, et qu'il avait enchaîné avec les régionaux. Quand on ajoute cela à la vie habituelle d'un élève de terminale, il faut pouvoir récupérer... En conclusion, on connaît nombre d'athlètes qui auraient été très contents de terminer à cette place-là ! Hugo a tout loisir de rebondir dans les prochains mois, et en mars prochain aux France 2022 il sera un outsider, statut plus commode que celui de favori.

Certainement bien plus réjouie, Maelys GODEFROY finit 51ème de la course minimes sur 171 classées, et 4ème normande (alors qu'elle était 8ème aux régionaux de Bernay). Dans une nouvelle épreuve de haut niveau, elle emmagasine de l'expérience et confirme avec éclat ses remarquables résultats de toute la saison. On la retrouvera sans doute en cadettes, avec le choix de la distance sur piste, et avant cela les championnats de cross 2022 dès janvier prochain. La concurrence sera rude, mais Maelys a des arguments à faire valoir, et travaille sans relâche à l'entraînement. On la sait très motivée, mais d'ores et déjà elle a sa place en équipe du MACS seniors, en tant que meilleure demi-fondeuse du club ! La Normandie est huitième par équipes, dans un contexte très relevé.

Fabrice BARBEY peut se réjouir, tout comme le BA Coutances, d'avoir deux jeunes athlètes de ce niveau. Mais il est déjà en train de concocter des plans de préparation pour les cross qui s'annoncent ! Rendez-vous à partir de mi-janvier à Valognes, pour les championnats 2022.

L'équipe de Normandie minimes filles, avec Maelys deuxième à partir de la gauche. Photo F.BARBEY

Partenaires