Actualité riche ces 3-4 octobre 9

Ce week-end plusieurs compétitions de niveau très relevé concernent nos jeunes. Le challenge national des ligues à la marche réunit l'élite nationale, et nombre de jeunes promesses de la discipline. A Saran (près d'Orléans) dimanche 4 octobre, Cléa et Thaïs FENOUILLERE s'alignent face à des adversaires connues ou non, mais en tout cas très performantes ! Cléa, sans rivalité lors des équipathlé en benjamines, a l'occasion cette fois de retrouver son niveau de performance de l'hiver dernier (un record à 11'12''41 au 2000 m). Thaïs l'aînée mais cadette, déjà rapide aux interclubs de Caen la semaine dernière (17'31''50 au 3000 m), se rapprochera peut-être de son record personnel, 17'15''29 en 2018, et toutes les deux peuvent songer à de futurs exploits l'hiver prochain en salle.

Egalement ce week-end, à Val-de-Reuil, nos cadets-juniors (en français on dit U18 et U20 !) sont en lice  pour  glaner quelques bonnes performances ou encore assurer une qualification pour les France des 17-18 octobre. Marion LARSONNEUR a accompli une gerbe de très bons sauts cet hiver, mais le système du ranking spécial cadets prend en compte ses 1,58 m de Caen sous la pluie et non quatre autres concours à plus de 1,62 m de moyenne cet hiver; du coup elle est quatorzième au classement. Mais il y a vingt places, et donc sauf surprise elle devrait être retenue; les totaux étant très serrés, elle aura à coeur de tenter une nouvelle fois plus de 1,60 m. Rendez-vous samedi, en priant pour la météo !

Pour les trois autres ce sera dimanche. Hugo CHAUVIERE même dessein que Marion: il est actuellement sixième au bilan chrono mais dixième au ranking, car celui-ci compte son récent temps au 1500 un peu moins fort que son record du 3000, et par ailleurs d’autres athlètes se voient compter des perfs sur 800 ou 1500 qui cotent plus de points que leur 3000 (mais non, c’est très simple). DONC puisque les athlètes peuvent difficilement doubler des courses de demi-fond (vrai également d’habitude), il devrait être qualifié, mais de toute façon il a réussi le minimum "fort" (8'46'') synonyme de qualification directe: vous voyez c'est simple ! Et, vu la liste des engagés, il pense éventuellement à un record de la Manche, qui rime avec dimanche… On retrouvera également deux athlètes déjà présents à Caen dimanche dernier, et qui espèrent avoir une météo plus clémente que ce jour-là. Loïeza LE DEVEHAT se présente sur le 200 m et la longueur, où elle a déjà fait ses preuves cette saison: en point de mire ses 27''02 de l'hiver dernier et 4,86 m toujours en janvier. Difficile en sprint à l'automne, mais en longueur elle a frôlé son record il y a deux semaines, alors... Quant à Louis SAOUL, la hauteur bien sûr, et une barre de référence à 1,74 m: ce ne sera pas aisé si le temps est médiocre, mais on le sait gourmand de "perfs" et comme Loïeza il a emmagasiné plein d'expérience cette année. Des athlètes jeunes mais solides, encore en cadets mais déjà de grands espoirs !

Pour les minimes, deux équipes participeront à la finale régionale le 11 octobre à Caen, et on espère que les garçons seront au moins quatre ! Quant aux benjamins et aux espoirs et plus, c’est encore plus simple, l’automne est fini ! Rendez-vous… On ne sait pas trop quand. Heureusement il reste l’entraînement pour garder la forme, progresser et préparer l’an prochain.

Partenaires