confinement et reprise 12

Vous savez sans doute que les Jeux Olympiques ont été reportés à l'an prochain. Cela laisse à Kevin MAYER seize mois pour participer au moins à un décathlon: on espère pour lui que ça suffira... Mais les athlètes états-uniens (pour qui la sélection est toujours du type "couperet des championnats", bien plus redoutable) sont maintenant eux aussi touchés, comme  dans  la plupart des pays du Monde, alors la raison a primé.

Dans la Ligue de Normandie, il est prévu que les compétitions reprennent à partir du 25 mai prochain, si pas de changement dû à la crise sanitaire. C'est donc susceptible de modifications. Pas de nouvelles encore pour le calendrier remanié, en particulier les futurs championnats de France. Evidemment, bien se préparer et réaliser des minimas seront plus délicats... De même, les CSO (commissions qui décident notamment des calendriers) vont devoir opérer des choix cornéliens pour contenter tout le monde et placer les championnats individuels, les compétitions par équipes, etc. Comment "caser" tout cela sur une saison raccourcie d'un mois et demi ? Mais bon, on pourra à nouveau se dépenser sur le stade, pas grave !

D'ici là , le site de la FFA vous propose un quiz sur la saison hivernale : c'est ici   et le club va peut-être publier quelques articles sur la vie présente et passée du club. Rien ne vous empêche non plus de vous entraîner chez vous, ou dans le cadre des sorties autorisées par le confinement. A domicile, ou même près de chez soi en solitaire, on peut suer sur des côtes , ou entretenir voire renforcer sa musculature (d'accord: "pour quoi faire ? J'en ai pas besoin").  Si vous sortez, la règle c'est : pas plus d'une heure (pensez à écrire l'heure de début sur votre attestation, à prendre celle-ci et une carte d'identité). De toute façon, que ceux qui avant la crise couraient des footings de plus de 45 mn lèvent le doigt ! Mais il semble que les sites où on vous donne des conseils pour soigner votre forme fleurissent plus que le bois des Vignettes, alors profitez-en !

 

 

 

Partenaires