Régionaux BM : deux victoires et quatre podiums ! 76

 

Nos benjamins-minimes ont tenu leur rang à Alençon à ces régionaux, et en particulier les “têtes de liste” qui avaient les meilleures chances de bien figurer.

Saluons en premier la brillante victoire de Cléa FENOUILLERE au 2000 m marche benjamines, qui gagne avec plus de sept secondes d’avance, et pulvérise le record du club en 11’25’’14 ! Une adversaire directe un peu moins bonne qu'au bilan, et une motivation sans faille, récompensée comme il se doit. Autre victoire espérée, et remportée avec le style, celle de Manolo BLIN au javelot minimes : 39 m 75 au premier essai, record personnel et un coup de massue au moral des autres concurrents ! Une belle série de concours gagnés depuis cet hiver, et une saison très réussie. Egalement en minimes on attendait Hugo CHAUVIERE, et il n’a pas manqué à l’appel : Hugo termine troisième du 3000 m minimes, en 9’27’’43, soit quatorze secondes de mieux qu’à Querqueville. Il finit sur les talons de l’athlète en tête des bilans, et à un souffle du deuxième. Pour donner une idée du niveau, les quatre premiers courent plus vite que le meilleur temps régional avant la course ! De plus, ce chrono va lui valoir une onzième place très flatteuse au bilan national. Notre dernière athlète médaillable, Anaïs MARTIN, doit être un peu déçue : elle conclut son concours de javelot avec un nouveau record personnel (23 m 65), reprend l’argent mais échoue à … 16 cm du titre ! Pas trop de regrets à avoir pourtant : en effet, elle finit également troisième au poids (8 m 65, record personnel); elle est moins en verve qu’aux départementaux au triple saut (8 m 65 aussi, sixième), et  au 50 m (vingtième, 7’’80), avec en tout un triathlon à 88 points contre 94 le 26 mai. Evidemment c’est impossible d’être toujours au maximum et de battre ses records à chaque fois ! Pour autant, là aussi une belle saison pour Anaïs, et de multiples médailles et titres obtenus.

Leurs camarades se sont bien défendu(e)s, à l’image de Fatumata DEMBELE, neuvième au 50 m (7’’67) et quatrième au 100 m (14’’21) dans les eaux de ses records ; seule petite déception, elle rate son concours de longueur (vingt-et-unième avec 3 m 68, loin de ses 4 m 24 de cette année). Maelys GODEFROY finit à son rang : huitième au 1000 m (3’33’’04) et septième au javelot (20 m 68, nouveau record personnel); elle est vingt-deuxième en longueur (3 m 62). La soeur Mareva GODEFROY fait son maximum sur les haies minimes : elle termine treizième du 200 m, mais bat son record d’une seconde et demie (36’’43) ; au poids elle manque elle aussi son concours, ne lançant qu’à 6 m 22. Comme quoi la technique est toujours à travailler pour être bien acquise. C’est ce que doit se dire Louis SAOUL qui, après des frissons à 1 m 47 en hauteur minimes parvient à franchir 1 m 57 et se classe dixième ; on le retrouvera l’an prochain, probablement nettement plus haut. Charles GODIN connaît plus de réussite, en battant nettement son record au triple saut minimes (11 m 68, Jean va devoir forcer !), prenant une honorable neuvième place ; de même avec 32 m 75 au javelot il finit septième à quelques encablures de son record, et en conformité avec les bilans antérieurs.

La saison est à peu près finie pour nos jeunes, en compétition du moins, car beaucoup auront à coeur de participer aux entraînements jusqu’en juillet, en rêvant aux médailles de l’an prochain ! A l’inverse pas encore de pause pour l’entraîneur Fabrice BARBEY, qui remet ça le week-end prochain avec les “grands”, voire pour Patrick LEROUX le juge toujours sur la brèche !

Partenaires

  • Sobhi Sport
  • Meubles Sébastien
  • Crédit Agricole
  • Communauté de communes