Résultats du second tour interclubs 2019 76

Le MACS retrouve les 40 000 points !

Et avec la manière ! La météo maussade a eu beau couvrir le stade de Saint-Lô d’une fine pluie toute la journée, les jeunes de l’Entente ont fait parler leur enthousiasme et les plus expérimentés n’ont rien cédé. Au final 41 975 points, malgré deux zéros (voir classement en fin d'article) : un peu de recrutement entre les deux tours, quelques réajustements dans l’équipe, et nous avons pu compenser les deux “bulles” avec le peps ! Si l’un des zéros était prévu en demi-fond, l’autre fait partie des aléas de la compétition. Saluons donc Romain PARISOT, qui après avoir assuré 3.20 m à la perche, n’a pu tenir sa place sur les haies hautes à cause d’une blessure. Et que dire de Juliette BOUET qui honore sa deuxième sélection au javelot puis à la perche, et se blesse sérieusement durant ce dernier concours, alors qu’elle avait franchi une meilleure barre qu’à Evreux !

Côté performance, comme chaque année certains ont connu plus de réussite qu’au premier tour et d’autres moins. Si le temps frisquet a quelque peu pénalisé nos sprinters et sauteurs, le demi-fond nous a souri. Mais le marteau également : près de 1400 points pour les deux hommes, avec un William MOULIN résolu, tournant à toute vitesse et qui expédie l’engin à 46.18 m, tout près de son record (rappelons qu’il n’est que junior) ; mieux encore, Stanislas PREVOST auteur d’une magnifique série envoie le marteau à 49.21 m, nouveau record du club ! “Stan” franchit aussi 4 m à la perche, avec presque le même nombre de points qu’en lancer. Chez les femmes, Cindy BECAERT (28.08 m) et Delphine MOULIN (25.37 m) sont également mieux qu’à Evreux.

Au demi-fond une gerbe de performances de haut niveau capitalise les points. Sur le 3000 m, Maxime CHARTOIS (8’54’’46) bien remis de son problème d’il y a quinze jours, et Nathan SAVARY (8’57’’61, une barrière dépassée !) totalisent près de 1500 points. Les femmes sont encore meilleures : 1 519 points, avec une Félicie SAVARY à son top niveau en 11’24’’19, et une Romane LEMIERE dominatrice : 10’23’’25, un record abaissé de près de dix secondes, et le record seniors du club (celui de Nathalie LEVEAU, une référence) en point de mire. Au 800 m hommes 1 583 points et une fin de course à l’énergie pour Alexandre FRERET (1’58’’21) et Jean-Baptiste LESAULNIER (1’59’’30), lequel s’approche de son record qui tient depuis 2012 ! Chez les femmes, Marion LARSONNEUR en 2’34’’65 établit un record très prometteur, après une nouvelle victoire à 1.60 m en hauteur, Margot HELAINE finissant en 2’42’’92. Autre performance de grande valeur, les 9’48’’39 de Léo LANGLOIS, qui pulvérise son record personnel avec 804 points à la clé ! Le travail à l’entraînement paye toujours, et là aussi on le retrouvera dans les meilleurs régionaux en individuels.

Les connaisseurs auront également remarqué un lancer de choix au poids : en effet Matisse HEBERT qui butait depuis plusieurs années sur les 10 m franchit allègrement ce seuil : 10.56 m, en donnant tout au dernier essai ! Avec le renfort de Mathis DURAND (9.29 m sans élan et avec un genou en délicatesse), là aussi des points accumulés.

Pour le reste des courses, au 100 m Wena HOREL (14’’45) et Chloé PAUMIER (15’’80) sont en retrait par rapport à Evreux, comme Théo FEUILLET (12’’07) et Jules MARIN (12’’40) et beaucoup d’athlètes ce dimanche. Au 200 m si les hommes (Matisse HEBERT 24’’24 et Benjamin AGATHON 24’’53) parviennent à assurer, les féminines s’envolent, avec une impressionnante Loïeza LE DEVEHAT (27’’58 record et 719 points) et sa camarade Blandine LEBAILLY (30’’22 record battu de cinq dixièmes). Au 400 m, les filles (Fleur GODIN 72’’48 et Fatimata NIASS 69’’63) de même que les garçons (Jean EKO 57’’37 et Romain GOULOT 59’’09) exécutent le contrat. Sur 1500 m, Lucie CLERAULT (5’17’’73) apporte du capital (mieux que le zéro d’Evreux…) tandis que Florence MOISSON très motivée finit un peu déçue avec un honorable 6’32’’17. Paul-Louis DUFOUR est lui aussi dans les temps comme au premier tour (4’27’’10), ce qu’il confirmera en relais ; Normann BACHELET à court de forme pour tenir son rang au steeple termine néanmoins sa course en 4’40’’03. A la marche, le quatuor carentanais additionne les points encore une fois : Johnny FOUCHARD qui reprend du service (26’31’’47), Laurent SAVARY à ses trousses (26’47’’61), Nathalie SAVARY fringante (18’23’’35) et Valérie LEVEEL opiniâtre (21’20’’39) : au total plus de 2 000 points bien utiles pour le MACS !

Sur les haies, moins d’aisance qu’il y a quinze jours : le “4H” paye encore, avec Quentin SAVARY à nouveau sous la minute (59’’58) et Maxime FRERET mieux (67’’37), à l’égal de Manon REBOURS (78’’11, record) et Louise CARDINE (75’’98). Mais nos athlètes sont moins brillants sur les haies hautes : seule Constance LEBAS (16’’39, nouveau record) s’en tire bien ; Alice LEVERRAND (17’’34) et Baptiste GUERAND (16’’76) connaissent quelques déboires, le “kangourou” cassant même du plastique !

Ils se rattrapent en sauts : Baptiste saute 14.76 m au triple saut (928 points : le meilleur score encore ce dimanche), Jean réitérant exactement sa performance d’Evreux (10.88 m)! En féminines, Constance (11.37 m) et Wena (10.23 m, déjà nettement au-dessus des 10 m) obtiennent les deux premières places et 1 589 points en plus dans l'escarcelle. Alice (4.89 m) et Loïeza (4.51 m) gagnent des points en longueur, Louise complétant bien Marion en hauteur (1.45 m). Si les hommes en restent à 1.70 m (Quentin) et 1.50 m (Alexis LEMOUTON) dans cette discipline, les femmes grappillent quelques points de plus : Elyse PREVOST passe 2.20 m et c’est la malheureuse Juliette qui progresse jusqu’à 1.60 m. Autre progression, celle de Jules (un très probant 6.32 m) et d’Alexandre (5.64 m).

En lancers enfin, un Maxime un peu émoussé par son 4H et avec un coude douloureux passe quand même les 50 (50.38 m), le “coach” Fabrice BARBEY lançant à 36.81 m. D’abord inscrit au steeple, Fabrice choisit de s’abstenir, privant toute l’assistance d’un spectacle qui aurait été sans doute haut en couleurs ! Ce sera pour 2020 (peut-être… Avec une préparation spécifique ?). Les féminines sont au même niveau qu’à Evreux : Blandine (20.37 m) et Juliette (13.71 m, avec une cheville de taille normale à ce moment-là !). Le disque se révèle plus délicat, tant pour les femmes (Séverine NASLAIN 24.32 m et Elyse, qui lance tout de même à 27.90 m) que pour les hommes (François LECOEUR 20.87 m et Nathan 19.27 m). Mais n’oublions pas que le MACS devance Le Havre de… 25 points ! Chaque point aura donc été important, y compris les relais 4 x 100 m qui gagne quelques précieux dixièmes (53’’38 et 46’’42), à l’avenant des 4 x 400 m : 4’33’’19 et moins onze secondes, les hommes finissant quasiment à leur temps du premier tour (3’40’’17).

Une journée joyeuse et animée, malgré la météo et quelques douleurs, avec en conclusion un “baptême” pour les nouveaux dans le groupe, y compris les supporters (n’est-ce pas Hugo et Louis?) impatients de rejoindre leurs camarades dans l’équipe l’an prochain !

1 EA CESSONNAISE* 42 910 pt  
2 A PERCHE P. AIGLE MORTAGNE 61* 42 325 pt  
3 MANCHE ATHLE CENTRE SUD* 41 975 pt  
4 HAVRE AC 41 950 pt  
5 ROUEN MAROMME MONT SAINT AIGNA 2 40 357 pt  
6 NORD COTENTIN ATHLETISME* 37 459 p

 

 

 

Partenaires

  • Sobhi Sport
  • Meubles Sébastien
  • Crédit Agricole
  • Communauté de communes