Premier tour des interclubs : résultats détaillés 21

 

Et d'abord une bonne nouvelle : le MACS totalise finalement 39 531 points ! Listé avec les autres épreuves sur la feuille des résultats résumés, le 3000 m hommes n'était pas compté dans le total détaillé, d'où la différence de 1 214 points constatée. Nous avons donc frôlé les 40 000 points malgré cinq zéros !

 

Quelle journée bien remplie que ce 5 mai 2019 ! Avec un lever aux aurores pour (presque) tout le monde et un départ très matinal, le dimanche a commencé par un long voyage en car jusqu'à Evreux. Le temps plutôt frisquet et venteux, un ciel menaçant une bonne part de la journée, les conditions météo n'étaient pas optimales pour performer, mais tout le monde s'est livré de bon cœur et les absents ont eu tort.

Et absents il y a eu, puisque si des athlètes ont pu être empêchés ou blessés au dernier moment (on pense à Maxime CHARTOIS bloqué par une sciatique), certains membres du B.A.C. , dont certains titulaires indiscutables, n'ont pas souhaité venir aux interclubs ! Un comportement qui a donc nui au club tout entier, puisqu'on peut utilement rappeler que le B.A.C. est une association, c'est-à-dire un groupe de gens agissant pour un projet commun à tous ses membres et au profit de tous ses membres (voire du reste du monde!). Laissons les rancoeurs personnelles à leur place et saluons ce groupe très jeune qui a su relever les défis ensemble, y compris avec des minimes venus tout un dimanche juste pour encourager leurs camarades !

 

Une équipe volontaire et enthousiaste , mais avec nombre de jeunes dont c'était la première sélection : pas moins de sept cadets-cadettes première année par exemple ! Et au total 19 cadets-juniors sur 43 participants. Mais personne ne s'est économisé, et les plus expérimentés, conduits par Fabrice BARBEY et Romain PARISOT, y sont allés de leurs conseils et de la gestion des détails.

 

Sprint : courez jeunesse !

Huit cadets-cadettes sur douze places du 100 au 400 m ! Un coup de jeune, et des performances intéressantes en début de saison. Wena HOREL (14''08) et Chloé PAUMIER (15''29) mieux que prévu, Jules MARIN (12''30) et Théo FEUILLET (12''09) à l'unisson, une Loïeza LE DEVEHAT impressionnante sur 200 m (27''86) suivie par Blandine LEBAILLY (30''72), et des garçons à la lutte : Jean EKO (25''74) et Romain GOULOT (26''54) en dernière minute ! Sur 400 m, un début au courage pour Fatimata NIASS (71''03) et Fleur GODIN (70''3), l'aîné Matisse HEBERT ''à l'essai'' en 56''4.

Demi-fond : des valeurs sûres

au 800 m Marion LARSONNEUR se défend bien face aux seniors (2'41''49), et chez les hommes c'est du très bon, avec Alexandre FRERET (1'58''6), tandis que Jean-Baptiste LESAULNIER après un samedi chargé ne démérite pas (2'03''4, et près de 1500 points à eux deux). Au 1500 m , Paul-Louis DUFOUR se bat jusqu'au bout de la ligne droite (4'23''38) et Florence MOISSON (6'25''40) capitalise les points. Mieux encore pour le 3000 m: Romane LEMIERE dans un grand jour améliore son record de neuf secondes en 10'33''46, 814 points, 16ème française et record du club espoirs ! La Carentanaise Félicie SAVARY est mieux qu'une doublure (11'28''96, record personnel). De même en masculins, Nathan SAVARY termine en 9'07''63 et Mickaël LEMIERE de plus en plus jeune bat son record en 9'47''77 ! Au 3000 m steeple, si Normann BACHELET un peu à court de compétition après un hiver perturbé se contente de 11'07''39 (536 points tout de même), Léo LANGLOIS réussit un gros coup : 9'57''10, 771 points et une barrière symbolique (et difficile) franchie. A la marche , le valeureux trio carentanais apporte son précieux lot de points : Laurent SAVARY (27'23''93 au 5000 m) et au 3000 m les duettistes Nathalie SAVARY (18'12''65) et Valérie LEVEEL (21'57''21).

Haies : le décollage

Très fort sur les haies hautes pour nos chefs de file. Les expertes ne traînent pas sur 100 m : Alice LEVERRAND en 16''08 est déjà à un niveau très élevé, et Constance LEBAS plus très loin en 16''60 (record personnel). Leurs camarades sur 110 font aussi bien : Baptiste GUERAND réalise un 15''78 de haute volée (record), et Romain PARISOT retrouve en 16''52 des temps enviables et des objectifs haut placés. 1485 et 1428 points ! Sur le 400, c'est plus difficile pour nos athlètes, peu expérimentés et peu préparés (la joie des interclubs...). Quentin SAVARY n'en réussit pas moins un surprenant 58''92 et un record personnel battu qui datait de 2013 ! Maxime FRERET cumule les points (1'08''06) tout comme Manon REBOURS (1'18''76) et Margot HELAINE (1'19''28).

Sauts : les jeunes à la barre

et les trois meilleures performances de la journées aux points ! En hauteur, Marion LARSONNEUR franchit une nouvelle fois 1,60 m (830 points), confirmant son envergure (une 12ème place au bilan national cadettes à ce jour) ; Loïeza LE DEVEHAT (1,30 m) et Alexis LEMOUTON (1,50 m) accompagnent le vieux briscard Quentin SAVARY, qui maîtrise 1,75 m. Au triple saut, que d'étincelles et plus de 3 000 points au total ! Chez les femmes, Constance LEBAS survole les débats avec un saut de gros calibre (11,59 m et 873 points) ; à l'identique, Baptiste GUERAND gagne son concours et marque 938 points (14,86 m). Deux jeunes d'avenir les suivent:Wena HOREL (9,93 m) et Jean EKO (10,88 m) , deux cadets 1, préparent la relève. En longueur, Jules MARIN se réveille au dernier essai après quelques frissons : ses 6,14 m sont de bon augure. Alexandre FRERET (5,49 m), Alice LEVERRAND (4,83 m) et Fleur GODIN (4,05 m) remplissent leur contrat. A la perche également, on fait le job ! Stanislas PREVOST franchit 3,80 m et Romain PARISOT 3 m ; les filles les imitent, handicapées par les montées de barre sauce interclubs. Elyse PREVOST passe 2,20 m tandis que Juliette BOUET réussit 1,40 m mais ne digère pas la transition directe à 2 m ! On ne les ménage pas...

Lancers : solides et efficaces

Au poids, Wendy MOULIN (8,20 m) et Matisse HEBERT (9,80 m) sont presque à leur record ; Romain GOULOT à brûle-pourpoint assure un honnête 8,48 m, et Margot HELAINE 6,68 m. Le disque est à l'avenant avec Séverine NASLAIN venue de loin mais fidèle : 33,37 m précieux, tandis qu'Elyse PREVOST confirme ses progrès vus fin avril (27,64 m) et plus de 1000 points au total. C'est un peu mieux que pour les hommes, où malgré son âge déjà avancé François LECOEUR (21,37 m) parvient à dépasser Nathan SAVARY, volontaire de dernière minute et qui lance néanmoins le disque à 20,57 m ! Au marteau, combat de géants en masculins : Stanislas PREVOST expédie l'engin à 47,11 m, William MOULIN atteignant 43,57 m ; au vu de l'an passé, quand ce dernier aura retrouvé tous ses moyens, ça ira loin... Et déjà plus de 1 300 points. En femmes, Cindy BECAERT (27,75 m) et Delphine MOULIN (23,84 m) montrent leur régularité : là encore des points assurés comme depuis plusieurs années. Enfin au javelot, la meilleure performance de la journée est à l'actif de Maxime FRERET, anxieux de voir si les études ne l'empêcheraient pas de retrouver son niveau de l'an dernier ; il est rassuré : 56,25 m et le minimum pour les France espoirs ! Un premier essai encore perfectible, confirmé par un deuxième à 55,47 m, et 765 points. L'entraîneur Fabrice BARBEY ne veut pas être en reste : une série crescendo l'amène à 40,84 m, et plus de 1 300 points là encore. En féminines, Juliette BOUET apporte sa contribution comme prévu (13,23 m), et Blandine LEBAILLY crée la (bonne) surprise en envoyant son javelot à 23,18 m , record pulvérisé !

Relais : ils sont passés !

Comme souvent, les quatre équipes sont montées avec les présents, et donc pas forcément des relayeurs expérimentés. Si techniquement on peut encore en gagner, chaque athlète a su assurer tout en donnant le maximum : 46''52 en hommes et 53''97 en femmes (qui gagnent aux points!) pour les 4 x 100 m. En clôture les 4 x 400 m donnent lieu à de belles empoignades dans la folle ambiance habituelle : 4'44''22 pour les féminines avec des fondeuses qui auront beaucoup donné, et 3'40''03 pour les hommes qui les auront imitées !

Au final une cinquième place, avec un total très améliorable : on ne fera qu'une bouchée des 40 000 dans quinze jours !

T.DESVALLEES

 

 

 

 

Partenaires

  • Sobhi Sport
  • Meubles Sébastien
  • Crédit Agricole
  • Communauté de communes