Championnats de France espoirs - Coupe de France minimes 81

Ce week-end du 14 juillet était signe de fin de saison pour 5 de nos espoirs, qualifiés pour les championnats de France à Niort. Le MACS était le club le plus représenté de normandie sur ces championnats de France devant des clubs comme Sotteville, l’EAMH, ou encore le CAC, et le seul club manchois à présenter des athlètes, c’est dire le niveau actuel qui règne dans nos rangs. Sous une chaleur écrasante plus de 32°, le bilan est mitigé mais la satisfaction d’une saison réussie prend le dessus pour nos athlètes.

 

Samedi, Stanislas Prévost ouvre le bal sur le lancer de marteau, Stan qualifié pour ces France avec un jet record à 48m99 lors des interrégionaux, avec la 13ème performance d’engagement. Stan débute timidement son concours avec un jet à 44m28, sur le deuxième lancer il perd légèrement la maîtrise de ses appuis et sors devant. Une qualification dans les huits premiers pour avoir trois jets supplémentaires semble possible et au niveau de son record. Malheureusement, pas d'amélioration sur le troisième jet avec 43m97, Stan n’a pas réussi à rentrer dans son concours mais peut repartir de ces championnats de France heureux après un retour à son meilleur cet été.

Deuxième à entrer en piste, Alexandre Lesaulnier qualifié sur le 1500m après un hiver fructueux avec une qualification aux France de cross(154ème, 30ème espoir) et un très beau chrono sur semi-marathon dans la foulée en 1h10s46. Qualifié avec un chrono en 3’55’’46, 21ème temps des engagés rate de très peu la finale. 13 petits centièmes manque pour faire partie des 12 qualifiés, il se classe 8ème de sa série en 3’57’’04. Une course partie sur un bon rythme Alexandre se place en queue de peloton pour éviter les bousculades du début de course et remonte intelligemment peu avant l’emballage final, mais Alex manquait un peu de fraîcheur pour finir cette course malgré les concurrents repris sur la fin. Qu’importe Alexandre aura réussi une belle saison et aura à coeur de revenir l’année prochaine pour une place en finale.

En fin de soirée c’est au tour de Marin Blondel de clôturer ce samedi très chaud. Marin récent vice-champion de France espoir du 10km fin juin en 30’47’’ à Liévin, était engagé sur le 5000m, avec trois courses cette saison entre 14’40’’ et 14’44’’, Marin a acquis une régularité impressionnante. Parti avec le 10ème chrono des engagés, Marin voulait se faire plaisir pour sa dernière sortie de la saison. Toujours bien placé proche de la tête de course, avec une devise en tête  pour Marin venu d’un ami breton “tant que tu transpires, tu attaques”. Marin aura effectivement bien transpiré sur ce 5000m, placé aux alentours de la 10ème place il attaque à la mi-course pour tenter de revenir sur le quatuor de tête, malheureusement victime d’un petit coup de chaud sur le dernier kilomètre il termine la course en 6ème position, 5ème français en 14’45’’65 plaçant derrière lui des athlètes de gros calibre avec des records tout proches des 14’00’’. Une très belle saison aussi pour Marin qui se termine avec un titre de champion interrégional de cross, une médaille d’argent sur 10km et une place de finaliste sur 5000m.

Ce dimanche, Maxime Freret rentre en lice sur le lancer de javelot. Maxime qualifié avec un jet à 57m76 cet hiver, 12ème performance des engagés.Très régulier tout l’été avec 7 concours entre 51m00 et 53m00, résultant d’un travail à l'entraînement bien mené. Toujours sous une forte chaleur, Maxime à l’image de Stanislas a du mal à rentrer dans son concours. Un premier jet sur élan réduit envoyé à 48m51, suivit d’un deuxième lancer à 48m87. Maxime doit lancer au niveau de son record sur son dernier lancer pour espérer rentrer en finale et bénéficier de trois lancers supplémentaires. Malheureusement Maxime en restera là avec un dernier essai qu’il mord. Maxime repart 12ème du concours, un peu déçu mais l’expérience prise cette année sur ces championnats servira pour les années à venir car Maxime n’est qu’espoir première année. On retrouvera Maxime dans un an avec plus d’engagement et d’assurance pour décrocher une place de finaliste.

 

Dernière à entrer sur ce stade de Niort, et seule femme qualifiée, Constance Lebas auteur d’un saut à 12m04 au triple saut lors du premier tour interclub, 15ème performance d’engagement. Constance retombe à 11m45 sur son premier essai avec une planche très perfectible, elle impulse à environ 30 cm de la planche. Sur son deuxième essai, elle en met un peu trop sur sa course d’élan et contrairement au premier saut mord complètement la planche surement du au vent de dos sur cet essai (+2.1). Sur son troisième et dernier saut, Constance mord une nouvelle fois la planche et termine donc 13ème du concours, pour avoir trois sauts supplémentaires et accéder à la finale, Constance aurait dû battre son record et faire mieux que 12m16. Surement quelques regrets de ne pas faire mieux que ces 11m45 mais une satisfaction pour Constance d’avoir participé à ces 4ème championnats de France.

 

En parallèle des espoirs, une coupe de France minimes était mise en place pour la première année. Pour l'occasion Loieza Le Devehat, était sélectionnée avec l’équipe de Normandie sur le 50m et le 8x100m. Sur le 50m, elle termine 4ème de sa série en 7’’04, bien partie elle a du mal à conclure sa course. Sur le 8x100m (4 filles et 4 garçons) Loieza lance très bien le relais et la ligue de Normandie remporte sa série et termine avec le 2ème temps en 2’14’’63. Une belle expérience pour Loieza qui passera cadette à la rentrée. A noter que l’équipe de Normandie termine 6ème sur 12 ligues engagées.

 

Un grand bravo aux entraîneurs, Joel Becaert, Fabrice Barbey, Denis Hudan, et Djamal Lahlali pour le travail accompli avec les athlètes.

Partenaires

  • Sobhi Sport
  • Meubles Sébastien
  • Crédit Agricole
  • Communauté de communes