Régionaux de marche nordique 14

 

de bonnes conditions ce dimanche 13 mai pour nos marcheuses et marcheur nordiques (oui, malgré l’adjectif,  pas besoin de neige pour pratiquer, Martin Fourcade était forfait) : une météo clémente, avec du sec et du tempéré, propice aux efforts de longue durée. En effet, il s’agissait de parcourir 12 km dans les environs du Neubourg, dans l’Eure. Un trajet traversant des bois et longeant chemins et champs : tout comme pour  la course sur route ou le trail, les organisateurs ont voulu proposer un cadre agréable aux concurrents, ici avec quelques petits dénivelés, mais servis “sur un plateau” (le plateau du Neubourg, bien sûr). La difficulté était donc surtout la durée, et la technique ! Le club hôte, le NAC (à ne pas confondre avec le BAC), est resté fameux pour ses sprinters, et notamment les frères Barré, qui ont fait les beaux jours de l’équipe de France dans les années 1980.  Cette épreuve était donc la dixième étape du Marche Nordique Tour, un challenge national classant comptant pour le championnat de France de cette discipline ; en même temps la compétition servait de base aux régionaux. Même si le château du “champ de bataille” est à proximité (avec un superbe jardin), ce ne fut pas la bagarre, mais la compétition était relevée quand même !

Vous direz “bah douze km, ce n’est pas si long”, “boaf, la marche c’est peinard”, tous aphorismes couramment entendus au détour des sentiers, sans oublier “la marche, c’est pour les vieux !”. On répondra qu’il y a bien des championnats de France FFA, un règlement strict et précis (voir plus loin), avec des juges intransigeants comme à la marche dite “athlétique”, sans oublier qu’il y a plein de vétérans aussi dans les trails, les cross et les courses sur route… Mais le mieux est encore d’essayer : il y a une section marche nordique dynamique au club ! Des sources compétentes et autorisées (Margot ou Jean-Marie) estiment notamment qu’il faut plusieurs mois de pratique pour bien assimiler la technique.

Et c’est justement ce qui a joué un tour à l’une de nos représentantes pourtant expérimentée, Monique Fréret ! Arrivée quelques encablures devant ses deux compagnons de voyage, elle écope de quatre minutes de pénalité pour position incorrecte (la main gauche pas passée derrière le bassin : essayez avec le bâton, et vous verrez !). En temps “scratch” nos trois athlètes, Monique, suivie de Georges Desquesnes et Brigitte Fauchon, terminent en environ 1 h 40’ et aux alentours de la 140ème place ; Brigitte et Monique accomplissent le trajet en moyenne plus vite que les 10 km des Ecluses fin mars. Et  le meilleur pour la fin : Georges est champion régional de sa catégorie ! Comme quoi la préparation paye : il ne reste qu’à peaufiner les gestes techniques pour éviter toute déconvenue le 30 juin prochain : un groupe plus étoffé autour de nos trois expérimentés est inscrit pour les 28 km de Vannes, une autre compétition de haut niveau en marche nordique !

 

Partenaires

  • Sobhi Sport
  • Meubles Sébastien
  • Crédit Agricole
  • Communauté de communes