un meeting de Coutances riche en perfs et en infos 25

 

Un temps plutôt agréable dès le matin pour le kidathlé (voir un prochain article), plus frais que vendredi mais propice aux performances, 85 participants, et de très bonnes performances : les dirigeants du BA Coutances peuvent être satisfaits de l’édition 2018 de nos épreuves ouvertes.

Dans l’optique des prochains interclubs (le 6 mai rappelons-le), le meilleur est venu des lancers, comme souvent ces derniers temps. Démarrant au quart de tour, William Moulin s’est senti des ailes : ses 57.44 m au marteau constituent un nouveau record du club, et l’amènent au 5ème rang national cadets de la spécialité. Ses 14.64 m au poids et même 36.01 m au disque (moins maîtrisé qu’à Millau pour ce coup-là) sont également très honorables : William peut viser au moins deux qualifications aux France d’été, sinon trois ! Toujours au marteau, Stanislas Prévost améliore lui aussi son propre record de club, en espoirs cette fois ; avec 45.75 m il est 21ème Français, et le niveau des France se rapproche… Preuve de sa forme, “Stan” franchit 4.20 m à la perche, pour son premier concours depuis janvier 2016 ! Une préparation encore limitée mais une technique qui est restée, et la condition physique qui paye : tant mieux à quinze jours des interclubs ! Quant à Maxime Fréret, c’est une confirmation: s’il ne retrouve pas sa belle régularité du concours de janvier, Maxime montre qu’il peut maintenant “assurer” autour de 55 m (55.03 m samedi), nettement plus haut que l’an dernier. Le travail à l’entraînement est récompensé, avec peut-être encore mieux dès samedi prochain à Saint-Lô, ou à Tourlaville le 6 mai.

Autre satisfaction pour Elyse Prévost (la soeur) : 31.83 m au marteau la titularisent sans conteste dans l’équipe, et au disque ses 25.74 m sont à l’avenant ; avec les épreuves scolaires, Elyse a des occasions de briller, tout comme à la perche où elle est régulière ces derniers temps (2.20 m). Wendy Moulin (une autre soeur !) marche sur ses traces: toujours peu à l’aise au javelot (16.99 m), elle expédie le marteau à 29.89 m et lance le poids à 9.73 m. Avec un peu plus de réussite au disque (23.28 m tout de même), elle a une carte à jouer au niveau régional en cadettes.

L’autre secteur où nous brillons actuellement, le demi-fond, donne lieu également à de bons temps. En tout cas, ils sont déjà en forme eux aussi… Que dire d’autre de Marin Blondel, qui “cale” un peu en fin de 1000 m (trop court !), mais en 2’41’’63 tout de même, et qui boucle une grosse demi-heure plus tard un 3000 m en 9’05’’85 ! Peu coutumière d’un effort aussi bref, Romane Lemière est impériale sur le 1000 m , qu’elle termine en 3’18’’17, pas le record du club comme annoncé par un speaker trop enthousiaste, mais le meilleur temps au club depuis des lustres. Avec Luna Langlois (3’24’’82 sur cette même distance) un duo de choc. En sprint, Alice Leverrand se place déjà, même si insatiable elle demeure un peu déçue : 13’’36 au 100 m et 28’’22 au 200 m , c’est une bonne rentrée en extérieur.

Un mot spécial pour nos plus jeunes, en particulier Wena Horel en minimes et Fatumata Dembélé en benjamines. Wena totalise 84 points au triathlon, avec un bel équilibre : elle franchit le seuil des dix mètres au triple saut (10.17 m) et lance le poids à 8.79 m, deux belles performances ; ses 14’’18 au 100 m laissent entrevoir encore une marge de progression cette année, et elle confirme son rang dans les meilleures Normandes au triple. “Fatou” nous surprend ! Encore peu expérimentée, elle n’est pas intimidée dans le 100 m courue avec des “grandes”, et elle réussit 15’’23 ; au poids, son gabarit “poids plume” ne l’empêche pas d’envoyer l’engin à 7.11 m, et donc là aussi on attend avec impatience la suite de sa saison ! A l’inverse, Manolo Blin termine désappointé son concours de javelot (25.68 m), alors qu’il visait une nouvelle perf au-dessus de 30 m : mais les nets progrès techniques de ces derniers temps se concrétiseront bientôt, car être régulier au javelot ce n’est pas facile. Mieux , Jérémie Clément passe pour la première fois les deux mètres à la perche, et réussit d'honnêtes 8.40 m au triple saut et 17.78 m au javelot.

Tout le monde se positionne pour les interclubs ! Auteur de la meilleure performance du jour aux points, Baptiste Guérand franchit 14.57 m au triple saut malgré ses petits problèmes physiques actuels ; on espère qu’il en gardera sous le pied pour le 6 mai ! Alexandre Fréret gagne devant Alexandre Lesaulnier au 400 m  (53’’89 contre 54’’08) ; on les soupçonne d’avoir cru qu’il y avait deux tours, car quelques minutes plus tard, ils repartent dans trois 200 m endiablés ! un relais 4 x 4 d’enfer se profile (Thibault Bunel est derrière en 55’’66)… Alexandre (devinez lequel) saute aussi 11.50 m au triple : ça peut servir pour le premier tour. Autres infos utiles : Mathis Durand choisit les engins seniors pour lancer, et par exemple il expédie le poids de 7 kg à 10.65 m. Stéphane Devic restera-t-il titulaire ? Ses 8.26 m lui suffisent pour coiffer le secrétaire !  Jean-Baptiste Lesaulnier (par ailleurs lièvre de luxe au 1000 m, ainsi qu’au 3000 m en 10’06’’89 où il emmène Mickaël Lemière en 10'06''10) doit se contenter de 8.22 m. Précision utile, voire indispensable : 4.32 pour Marin c’est bien 4.32 m au poids et non 4’32’’ au 1500 m ! Le titulaire sera peut-être Matisse Hébert, qui lance à 9.95 m, nouveau record personnel, et obtient un probant 11’’85 au 100 m : il sera assurément dans l’équipe ! Un autre membre possible, Normann Bachelet finit le 1000 m en 2’45’’58, son record ; dans la même course, Romain Goulot court en 3’06’’86, et complète par 10.03 m au poids cadets et 13’’28 au 100 m, gagnant une expérience précieuse pour la suite de sa première saison d’athlète. Loïc Viard doit se contenter de 27’’13 au 200 m (pas si mal), et renoncer au 100 m , épuisé par son rôle de mascotte le matin qui l’a bien fait suer ! Mais il conserve un appétit de lion pour la suite ! Bastien Haize abandonne pour un temps la course et lance le poids juniors à 9.21 m . Encourageant également, le 400 m de Clara De Lacroix de Lavalette (72’’60) et Anouk Deshayes (73’’11), qui vont peut-être réitérer leur petit tour aux interclubs… La place est déjà réservée pour Margot Hélaine à la perche (1.70 m), qui passe sans sourciller de l’animation du matin au concours de l’après-midi.  Et Constance Lebas pense déjà aussi à Tourlaville : ses 11.27 m au triple saut sont une rentrée, et le temps est encore long jusqu’en juin, où elle pourra espérer une qualification aux France ; en tout cas, elle a travaillé en musculation tout l’hiver, alors attention les fortes têtes !

Partenaires

  • Sobhi Sport
  • Meubles Sébastien
  • Crédit Agricole
  • Communauté de communes