triathlon à Granville : ça monte ! - BaCoutances

triathlon à Granville : ça monte ! 78

 

Sept de nos jeunes filles se sont déplacées à Granville ce 27 janvier, pour un nouveau triathlon. On peut déplorer qu’aucun garçon ne les a accompagnées, mais leurs camarades ont bien figuré !

Mention très honorable pour Marion Larsonneur et Loïeza Le Dévéhat en minimes. La première nommée remporte le concours de hauteur avec 1.46 m, un saut coté à 31 points et un record personnel : en FFA elle n’avait jamais franchi mieux que 1.25 m ! Si elle “se contente” de 3’42’’9 au 1000 m, à quelque distance de son record (mais une troisième place obtenue de haute lutte), elle lance le poids à 5.80 m , record établi. C’est moins payant que le disque pour elle, d’où les 67 points au triathlon (record extérieur à 72), avec une 12ème place satisfaisante sur 44 classées. Mieux encore, sa copine Loïeza totalise 79 points, terminant 6ème et pulvérisant son meilleur total précédent. C’est notamment grâce à un probant record en hauteur, 1.40 m et la deuxième place derrière Marion. Au 50 m elle réalise le meilleur temps minimes en 7’’30, à un petit dixième de son record, tandis qu’elle passe sous les 10 secondes au 50 m haies (9’’92) ; pas mal pour un premier essai. Leur camarade Aline Mahé établit deux records personnels au 50 m haies (11’’42) et en hauteur (1.20 m), mais ne finit pas le 1000 m , sa meilleure épreuve à la table.

En benjamines, des satisfactions aussi pour les plus jeunes, dont certaines néophytes. Fatumata Dembélé accumule 42 points, avec 8’’48 au 50 m, 11’’15 au 50 m haies et 4.31 m au poids, des performances tout à fait honorables pour une débutante. Maelys Godefroy l’imite : 31 points, avec 3’58’’9 au 1000 m (et un regard vers les prochains régionaux de cross), 0.90 m en hauteur et 4.28 m au poids. Avec un peu d’entraînement sur cette dernière épreuve, nos “poids plumes” peuvent espérer d’autres progrès. Plus expérimentée, Camille Coulon connaît une belle réussite : quatre records personnels, et 51 points au lieu de 44 au triathlon. Ses 8”65 au 50 m comme ses 11”02 aux haies promettent pour la suite; elle lance le poids à 5.86 m. Marie Harel un peu moins en verve réalise 8’’71 au 50 m et 10’’99 au 50 m haies, à un ou deux dixièmes de ses records, et elle expédie son poids à 5.81 m . Mais le fait qu’elle frôle son total record au triathlon (50 points contre 51) montre bien les progrès, qui se concrétiseront en extérieur avec ses meilleures épreuves.

Les jeunes de Margot Hélaine ont donc bien mérité du BAC, les filles en tout cas ! Deux garçons seront à Saint-Lô pour lancer le javelot dimanche et relever le défi !

Partenaires

  • Sobhi Sport
  • Meubles Sébastien
  • Crédit Agricole
  • Communauté de communes